Qui sommes nous Informations Familles Contacts Associations Services Sociaux de l’UDAF
 
Représentations Observatoire des Familles Médaille de la Famille Liens 70 ans au service des familles
  Union Départementale des Associations Familiales de Loir-et-Cher  
 
Qui sommes nous
Statuts et Missions Missions Légales Fonctionnement Statuts Organisation Emplois Projet Institutionnel de l’UDAF de Loir & Cher
 
 
UDAF 41 Qui sommes nous Projet Institutionnel de l’UDAF de Loir & Cher

Le Projet Institutionnel de l’Udaf de Loir & Cher

15 septembre 2009

Le projet institutionnel à vocation à traduire le fonctionnement de l’UDAF mais aussi les valeurs de l’Institution. Il définit notre politique familiale et représente l’axe principal autour duquel s’articulent nos missions et nos services. Nous avons tenté de créer une véritable synergie entre les différentes composantes institutionnelles.

Préambule

Au sein d’une société qui désormais admet que les couples puissent se former, se désunir ou se « recomposer », qui également accepte que la notion de couple recouvre elle-même une grande diversité de situations, désigner l’ensemble de ceux-ci en référence à « La Famille historique » devient délicat et peu évocateur.

Prenant acte de cette évolution sociale l’UDAF de Loir & Cher s’impose désormais en tant que représentant des familles, sous toutes les formes qu’elles revêtent, dans le respect de leurs différences et en s’exonérant de tout jugement de valeur.

Par-delà cette diversité, la famille est en outre le fruit d’une histoire autant que la valeur-refuge universellement reconnue. Avant les enseignants, la famille doit demeurer première éducatrice de l’enfant.

Elle doit pouvoir compter sur l’UDAF pour être soutenue dans ce rôle et au travers des problématiques issues des réalités socio-économiques contemporaines, de logement, des loisirs et de la culture, mais aussi du veuvage et de l’orphelinat autant que de l’adoption et de la bioéthique.


Instituée par l’Ordonnance du 3 mars 1945 complétée par la loi du 11 juillet 1975, et reconnue d’utilité publique ; forte de 54 associations familiales qui représentent 6194 adhérents répartis dans tout le département du Loir & Cher, l’UDAF poursuit les missions qui lui ont été confiées par le Législateur à travers l’article L. 211-3 du Code de l’action sociale et des familles :

-  donner son avis aux Pouvoirs publics sur les questions d’ordre familial et leur proposer les mesures qui paraissent conformes aux intérêts matériels et moraux des familles ;
-  représenter officiellement auprès des Pouvoirs publics, l’ensemble des familles, et notamment désigner ou proposer les délégués des familles aux divers conseils et assemblées ou autres organismes institués par l’Etat, la région, le département, les pays, l’intercommunalité, la commune ;
-  gérer tout service d’intérêt familial dont les Pouvoirs publics estimeront devoir lui confier la charge ;
-  exercer devant toutes les juridictions, sans avoir à justifier d’un agrément ou d’une autorisation préalable de l’autorité publique, notamment de l’agrément prévu à l’article L. 421-1 du Code de la consommation, l’action civile relativement aux faits de nature à nuire aux intérêts moraux et matériels des familles y compris pour les infractions prévues par l’article 227-24 du Code pénal.

I- La mission de représentation

. La représentation des intérêts des familles fonde l’existence de l’UDAF : cette mission qui lui est dévolue par l’Etat est inscrite en tant que fondement des Statuts de l’Association.

. L’UDAF s’appuie sur son réseau d’associations familiales et de représentants familiaux dont elle favorise l’expression au quotidien. Cette expression est fédérée par sa Conférence des Mouvements : instance de consultation des mouvements familiaux, elle construit le discours véhiculé par l’UDAF auprès des Pouvoirs Publics.

II- L’UDAF et les Mouvements Familiaux

. L’UDAF s’inscrit dans la continuité et la complémentarité de l’action des mouvements en faveur des familles. Elle en promeut la synergie, et en fédère les intérêts qu’elle se charge de représenter.

. Institution semi-publique, l’UDAF favorise également la reconnaissance officielle de l’existence et du discours des mouvements familiaux.

. Fortement imprégnée de l’idée de laïcité, l’UDAF est forte du pluralisme des choix philosophiques dont elle est vectrice et qui la construisent, de même que des différents statuts et situations sociologiques qu’elle représente de sorte que chaque famille trouve dans la société l’espace indispensable à son épanouissement.

. Elle conserve ouverture et bienveillance à l’égard des mouvements qu’elle fédère autant que de ceux qui la rejoindront, ainsi que de l’ensemble des partenaires familiaux du Département.

III- Les services sociaux de l’UDAF

Plusieurs services sociaux permettent à l’UDAF le plein accomplissement de ses différentes missions :

. Le service Tutelles - Majeurs protégés gère dans l’ensemble du Département environ 2 200 mesures de protection judiciaires prévues par la Loi du 5 mars 2007. Fort de ses 55 professionnels il se structure par la création de nouveaux postes de responsabilité et la formation des Mandataires Judiciaires, ainsi que par la modernisation de l’outil informatique.

. Le service de Mesures d’Accompagnement Social Personnalisé accompagne vers l’autonomie les personnes qui connaissent des difficultés matérielles et sociales.

. L’Espace Familles, point d’accueil, d’écoute, d’information et d’orientation des familles, permet de recevoir, d’informer et de défendre l’ensemble des familles du département dans leurs difficultés quotidiennes, et offre un accompagnement le cas échéant jusqu’à la procédure judiciaire.

. Les compétences de terrain des différents Mouvements Familiaux, qui interviennent au quotidien dans les domaines :
-  de l’accompagnement des familles à la fonction parentale
-  de l’aide et du soutien aux personnes vulnérables, dans des problématiques de consommation, de surendettement, d’exclusion, ...
-  de l’information et la prévention en matière de santé
-  de l’accès et le maintien dans le logement
-  de l’accès aux transports
-  de l’articulation entre la vie familiale et la vie professionnelle, sociale, les loisirs, la culture, ...
-  de la collaboration entre la famille et l’école
-  de l’éducation vis-à-vis des médias, la promotion des techniques de communication et de valorisation de l’image de la famille
-  des solidarités intergénérationnelles
-  de la politique d’intégration et de développement de la citoyenneté.

IV- Les fondements de l’UDAF

En référence à ses statuts, l’UDAF repose sur :

-  Un Conseil d’Administration composé de 28 à 32 membres, élus pour 4 ans ou désignés parmi les représentants des associations et mouvements familiaux adhérents. Ce Conseil a tout pouvoir sur le fonctionnement de l’UDAF, et se réunit au moins une fois par trimestre afin de prendre les décisions nécessaires. L’ensemble de ses débats est consigné dans un registre.

-  un Bureau, élu par le Conseil parmi ses membres pour 2 ans, et délégataire de certaines des missions de celui-ci.

L’ensemble des membres s’engage dans une démarche continue de formation, garantissant la mise à jour de ses compétences et leur mobilisation au service de l’administration de l’Union.

V- Liens institutionnels

Les activités de représentation de l’UDAF se déclinent à de nombreux niveaux, et impliquent des liens permanents et réciproques avec :
-  l’Union Régionale des Associations Familiales
-  l’Union Nationale des Associations Familiales

Chacune à son niveau œuvre à construire le positionnement de l’Union Nationale des Associations Familiales sur de nombreux sujets de société, positionnement constamment axé sur la représentation des meilleurs intérêts de l’ensemble des familles.

L’UDAF contractualise en outre avec l’UNAF, pour une durée de 3 ans, une convention d’objectifs et de moyens qui constitue le fil directeur de ses projets au fil du temps et permet leur réactualisation.

VI- Relations entre le Conseil d’Administration et les salariés de l’UDAF

Il appartient au Conseil d’Administration de définir la politique et les orientations générales de l’UDAF ; ces orientations sont mises en œuvre par les salariés, qui en détiennent la compétence technique, sous la responsabilité de la Direction.

Toutefois le dynamisme de l’Institution ne peut exister sans les échanges mutuels, et les débats entre Administrateurs, forces de proposition, sont utilement éclairés des éléments de réflexion apportés par les salariés. C’est pourquoi, outre les contacts réguliers des Administrateurs et de la Présidente avec ces derniers, les réunions et groupes de travail qui existent au sein de l’UDAF les associent régulièrement quelle que soit leur position au sein de l’Institution.

La vie de l’Institution repose également sur les liens entre ses administrateurs et ses salariés : au-delà du moment de convivialité partagé lors des vœux annuels ou de l’Assemblée Générale, il s’agit de construire ensemble un projet commun au service de toutes les familles, et notamment des plus vulnérables.


UDAF 41
- 45, avenue du Maréchal Maunoury
- 41000 Blois

- Tel : 02.54.90.23.45
- Télécopie : 02.54.78.65.76

- E-mail : udaf41@udaf41.org

- Horaires d’ouverture : du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 16h00



Site hébergé par INIFLUX SAS 34, rue du Général Foy 75008 Paris, +33 (0)1 83 62 22 17