Illustration article

Accueil et Médiation Familiale - La médiation familiale s’adresse à la famille dans sa diversité (Parents, enfants, grands-parents, fratries, familles recomposées....), pour sortir de situations d’impasse dans un contexte de séparation et de rupture de (...)

> En savoir plus

Illustration article

Réseau d’écoute, d’appui et d’accompagnement des parents - Partenaire du réseau d’écoute, d’appui et d’accom-pagnement des parents

> En savoir plus

Illustration article

Point Info Famille - L’UDAF du Cantal est pilote du dispositif Point Info Famille

> En savoir plus

Illustration article

Dispositif d’Aide aux Aidants Familiaux  - Depuis le 26 avril, la permanence téléphonique Ecoute info aidants familiaux - 04.71.43.14.16 - est ouverte du lundi au jeudi de 13h30 à 17h. Elle est destinée à toutes les personnes qui accompagnent régulièrement un proche (...)

> En savoir plus

Illustration article

Lire et faire lire - L’UDAF est partenaire du programme "lire et faire lire"

> En savoir plus

Un guide pour les curateurs et tuteurs familiaux

Illustration article

Une personne de votre famille ou parmi vos proches est en difficultés ; vous êtes tuteur ou curateur familial, vous allez bientôt le devenir ; ou vous vous posez des questions : Ce guide est fait pour vous.

> Accédez au guide "Curateur ou tuteur familial"

Environ 800 000 personnes protégées, dont plus de la moitié par leur famille

Le grand âge, la maladie, le handicap, les accidents de la vie sont autant de causes qui peuvent rendre l’un de nos proches vulnérables, au point qu’il ne puisse plus agir seul dans son intérêt. La France compte en effet plus de 800 000 personnes en mesure de protection et ce nombre s’accroît chaque année.

Lorsqu’une personne ne semble plus faire face à ses obligations quotidiennes et qu’elle se met en difficulté, voire en danger, son entourage ressent naturellement le besoin de lui venir en aide. Il appartient, en effet, à la famille de veiller à la protection de la personne et de ses biens. Plus encore, elle peut être tenue responsable de n’avoir rien fait.

Des réponses à vos principales questions

De nombreuses questions se posent alors autour de l’opportunité d’intervenir, de la forme de cette intervention, des démarches à accomplir et de leurs conséquences. Il faut dire que la mission de protection est lourde de conséquences pour la personne protégée et lourde de responsabilités pour le tuteur ou pour le curateur.

> Retrouvez l’article complet sur le site de l’UNAF

Communiqués

16 octobre - Livre de photographies : Majeurs protégés, majeurs citoyens - Un autre regard sur la « tutelle » (UNAF)

28 septembre - PLFSS 2018 : Une politique familiale ni solidaire, ni responsable (UNAF)

26 septembre - Nouvelle étude qualitative de l'UNAF : Portraits croisés de familles nombreuses (UNAF)