Point Info Famille - Corrèze

Retraite

<< Retour
Vous travaillez dans la fonction publique et souhaitez préparer votre départ à la retraite

A quel moment pourrez-vous partir ?

Un âge minimum de départ à la retraite est fixé pour les fonctionnaires et les agents non titulaires.

La durée d’assurance (période durant laquelle le futur retraité se constitue ses droits à pension de retraite) tient compte de périodes précisément définies pour les fonctionnaires. Les périodes de références des agents non titulaires sont celles du régime de la sécurité sociale.

Il est toutefois possible de prendre une retraite anticipée si vous avez effectué une carrière longue, si vous êtes en situation de handicap ou que l’un de vos enfants est handicapé

Si votre carrière est incomplète vous pourrez avancer l’âge de votre départ et améliorer le calcul de vos droits en rachetant vos années d’étude ou / et les années accomplies en tant que non-titulaire.

Sachez que si vous avez interrompu votre carrière pour aider un proche en qualité d’aidant familial vous pourrez prétendre à une retraite à taux plein sous certaines conditions sans décote..

En cas de départ sans avoir cotisé le nombre minimum d’années de service nécessaire, vous serez assimilé au régime général.

Si vous souhaitez travailler au-delà de la limite d’âge un recul de celle-ci peut vous être accordé sous certaines conditions liées à vos enfants, la durée de votre carrière, le poste à responsabilité que vous occupez ou si vous êtes fonctionnaire de catégorie active.

Afin de connaître précisément vos droits nous vous conseillons de demander un relevé de situation individuelle.

Sachez que le cumul emploi retraite est possible sous certaines conditions pour les anciens fonctionnaires et les agents non titulaires.

Combien toucherez-vous ?

Pour bénéficier d’une retraite à taux plein, des conditions d’âge ou d’assurance retraite sont définies pour les fonctionnaires et les agents non titulaires.

Si au cours de votre carrière vous avez travaillé dans le domaine privé et dans le domaine public, et donc que vous avez cotisé auprès de plusieurs régimes de retraite, vous percevrez une pension de chacune d’elles. Les démarches pour demander ces pensions dépendent du domaine dans lequel vous avez exercé en dernier lieu.

Si vous ne réunissez pas les conditions nécessaires votre pension sera réduite, en fonction du nombre de trimestres manquants si vous êtes fonctionnaire, et en fonction des règles applicables au régime de la sécurité sociale si vous êtes agent non titulaire.

A l’inverse votre pension peut être majorée lorsque vous avez accompli des trimestres supplémentaires ou si vous êtes reconnu handicapé au moins au taux de 80 %. Une majoration s’applique également lorsque vous avez élevé au moins 3 enfants.

Vous pouvez calculer le montant de votre retraite de base..

Quoiqu’il en soit, que vous soyez fonctionnaire ou agent non titulaire et remplissez certaines conditions, le montant de votre pension de retraite ne peut pas être inférieur à un montant minimum.

Enfin il faut savoir que vous avez également cotisé pour bénéficier d’une retraite complémentaire dont le calcul se base sur un cumul de points :

- Si vous avez été fonctionnaire votre retraite complémentaire est soumise au calcul de la RAFP (Retraite additionnelle de la fonction publique). Dans ce cas et si vous répondez aux conditions requises, la demande doit être faite en même temps que celle de votre retraite de base en vous adressant à votre direction des ressources humaines.
- Si vous avez été agent non titulaire votre retraite complémentaire est soumise au calcul de l’Ircantec (Institution de retraite complémentaire des agents non titulaires de l’État et des collectivités publiques). Pour en bénéficier vous devez adresser une demande directement à l’Ircantec.

<< Retour