Point Info Famille Cantal

Partenaires

Réseau National des Points Info Famille


Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations


Conseil Départemental


Caisse d’Allocations Familiales du Cantal


Mutualité Sociale Agricole du Cantal


Caisse Primaire d’Assurance Maladie du Cantal


Centre d’Information sur les Droits des Femmes


UDAF 15


Réseau Parentalité CANTAL


Etre parent à l’ère du numérique

<< Retour
Le téléphone portable modifie-t-il la fonction parentale ? 8 novembre 2012

Parents-enfants et leurs mobiles, qui décide ? A quels besoins cet achat répond-il au départ ? Qu’en est-il à l’arrivée ? Pourquoi le mobile devient-il une source de conflit ? Comment les parents gèrent-ils l’utilisation du portable chez leurs enfants ? Y arrivent-ils toujours ?

Pour comprendre et mesurer le rôle des parents face à l’utilisation du portable chez leurs enfants, l’UNAF et l’Association Action Innocence ont demandé à la TNS SOFRES de réaliser une étude quantitative auprès de 1000 parents d’enfants de 10 à 15 ans équipés d’un téléphone mobile.

CONSEILS AUX PARENTS

Face à ces constats, l’UNAF et l’Association Action Innocence proposent quelques bonnes pratiques aux parents qui se sentent souvent inexpérimentés sur ce sujet.

1) Dès le départ, définissez un cadre général
- Avant l’achat du portable, interrogez-vous sur son utilité pour votre enfant (réel besoin ? risque de perte et de vol ?), posez-vous la question du modèle et du forfait adaptés.
- Abordez avec votre enfant les règles d’usage (respect de soi, respect des autres), les règles de sécurité, les temps d’utilisation (respect du temps des devoirs, des repas en famille, du sommeil), tout comme les différentes fonctionnalités.
- N’hésitez pas à formaliser ces règles par écrit et à élaborer une sorte de « contrat d’engagement » entre vous et l’enfant.
- Interrogez-vous aussi sur la place que vous accordez à votre propre portable, et gardez à l’esprit que vous êtes un exemple pour vos enfants.

2) Testez des solutions
Être parent, c’est apprendre aux cotés de son enfant. N’hésitez pas à tester des solutions en fonction de vos convictions, du caractère de votre enfant et de sa maturité :
Pour les plus jeunes, cela peut consister à : installer le contrôle parental, imposer des moments sans téléphone, parler de ce qu’il ne faut pas faire, contrôler les factures et les appels, bloquer les téléchargements ou les applications, confisquer / récompenser, bloquer le forfait en cas d’excès.
Et au fur et à mesure, lui accorder plus d’autonomie : adapter le forfait, et pourquoi pas le faire participer au règlement de la facture…

3) Faites du téléphone un partenaire parental
- Le téléphone portable peut servir de support pour imposer les règles et réaffirmer votre position de parent, surtout au moment de l’adolescence quand votre enfant en a le plus besoin.
- Le dialogue parent/enfant autour du téléphone peut aussi permettre d’aborder d’autres sujets que les enfants se posent en grandissant, telles que les relations amicales et amoureuses.
- Il peut aussi être un excellent outil pour transmettre des principes de respect de soi, de l’autre, et de vie en société.
- Il peut également constituer une opportunité pour responsabiliser son enfant et peu à peu lui apprendre à gérer son temps et son budget.

CONCLUSION : Outil de sécurisation pour le parent, symbole d’autonomie pour l’enfant, le téléphone portable peut perturber la relation « parent-enfant » mais il ne doit pas modifier le rôle des parents. Quelle que soit l’évolution des nouvelles technologies, le parent devra s’intéresser, échanger avec d’autres parents, tester des solutions et les adapter, afin de maintenir sa place d’éducateur.

Vous pouvez télécharger les résultats de l’enquête.


Pour plus d’informations vous pouvez contacter le Point Info Famille du Cantal :
- par téléphone au 04.71.43.43.43 du lundi au vendredi de 9h15 à 12h15
- ou par mail


<< Retour