L’UNAF auditionnée par le groupe de travail sur les modes de vie et consommation du pacte de solidarité écologique

18/01/2010

Le 7 janvier 2010, l’UNAF, représentée par Mme Dominique Allaume Bobe, a été auditionnée par le groupe de travail sur les modes de vie et consommation du pacte de solidarité écologique.

Le volet social du Grenelle de l’environnement a fait l’objet d’un premier point. L’UNAF a rappelé que ce volet a été, lors des travaux menés dans le cadre du Grenelle de l’environnement, le moins approfondi et que depuis, la question de l’accès aux biens essentiels pour tous est devenue cruciale en raison de la crise subie aujourd’hui par les familles.

En outre, l’UNAF a rappelé que les inégalités sociales, économiques, de santé,... se cumulent sur les mêmes ménages et familles voire les isolent des autres et sont appréhendées désormais par le concept d’inégalités écologiques.

La dimension territoriale doit davantage être intégrée dans les politiques publiques car c’est aussi par cet échelon que l’amélioration "raisonnable et responsable" de la qualité de la vie pourra être poursuivie.

L’UNAF s’investit sur plusieurs dossiers : Habitat, Énergie, Transports, Alimentation-nutrition, Santé-environnement, Aides financières et fiscales entre autres. Elle promeut avant tout la sensibilisation et l’éducation aux nouveaux comportements pour accompagner le changement de culture et de paradigme. Elle porte un certain nombre de propositions telles que le logement et l’habitat intergénérationnels, les transports doux et la sécurité routière.

Interrogée sur les cantines scolaires, l’UNAF a évoqué son travail pour un meilleur accès à des produits sains, sûrs et de proximité dès la crèche et ne peut répondre à la question de la gratuité, qui n’a pas encore été débattue en son sein.

Le pacte de solidarité écologique devrait rapidement être publié pour permettre à tous de concourir à un développement solidaires qui respecte les hommes et leurs territoires.

Haut de page