Notariat

L’UNAF est intervenue à l’occasion des États Généraux du Notariat

08/02/2010

Pour leurs États Généraux, les notaires ont fait salle comble : 7.200 présents sur 9.000 en France, soit 83% de la profession étaient représentés. Interventions et tables rondes se sont succédées tout au long de cette journée de forte mobilisation et de débats sur les évolutions de la profession, en présence de Michèle Alliot-Marie, Garde des Sceaux.

Le Président de l’UNAF, François Fondard a été sollicité pour intervenir à une table ronde, animée par Philippe Bloch (BFM) sur les "attentes des citoyens et de l’Etat vis à vis des notaires". Laurent Clévenot, Secrétaire général de l’UNAF l’a représenté.

Au cours de cette journée le plan stratégique de la profession "Projet des Notaires de France - Horizon 2020" a été présenté. Il « devrait apporter des réponses concrètes dans le service rendu aux clients par une nouvelle approche dans l’organisation des offices notariaux et des moyens dont ils disposent ».

Autre point qui a suscité l’attention des participants : les enjeux actuels de l’avant-projet de réforme des professions du droit, fondé, pour partie, sur les préconisations du rapport Darrois, remis en avril dernier au Chef de l’Etat. Rapport en ligne

L’UNAF participant à cette manifestation a ainsi pu rappeler en synthèse, que :
- l’UNAF et les notaires travaillent ensemble depuis de nombreuses années ;
- les familles ont des relations très satisfaisantes avec les notaires, présents en particulier lors de moments familiaux importants ;
- les notaires doivent veiller à adapter leur technicité à la complexité des situations familiales ;
- des progrès sensibles ont été constatés sur l’explication des tarifications. Il demeure une attente à propos de la compréhension des temps de traitement.

Programme en rappel


PDF - 1.1 Mo

rap_com_darrois_20090408-2.pdf

PDF - 614.3 ko

Programme_EG_N.pdf
Haut de page