Projet européen

L’UNAF présente à la réunion du Conseil scientifique consultatif de la "Family Platform"

08/03/2010

Illustration article

L’UNAF, représentée par Gilles Seraphin qui est membre du Conseil scientifique consultatif du projet financé par la Commission européenne, « Européen Family Platform ", s’est rendue à la deuxième réunion du Conseil, qui s’est tenue à Jyväskylä (Finlande) du 23 au 26 février 2010.

Présentation du projet (reprise du site COFACE) :

Le projet FAMILY PLATFORM est coordonné par la Technische Universität de Dortmund (Allemagne) et réunit un consortium de 12 partenaires. Il rassemble les grandes universités européennes, les décideurs politiques de l’UE et les représentants de la société civile.

La mission du projet consiste en l’identification de questions pertinentes pour les familles, telles que l’équilibre entre vie professionnelle et vie familiale, l’égalité entre hommes et femmes, la prestation de soins, la prestation de services aux familles et les questions portant sur l’immigration et l’intégration sociale.

En dépit des changements importants dans les structures familiales en Europe, chaque européen appartient à une famille, ou du moins possède un lien avec la vie familiale sous une forme ou une autre. En outre, les enquêtes successives sur le sujet révèlent que les questions relatives à la famille demeurent en tête des priorités pour la plupart des européens. Il est donc impératif que l’Union européenne doive viser l’amélioration du bien-être des familles. La question de savoir comment cet objectif peut être atteint est la question centrale à laquelle le projet Family Platform vise de répondre par le biais d’une série de recherches et de propositions politiques systématiques et concrètes.

À quoi servira le projet Family Platform ?

À court terme, le projet FAMILY PLATFORM va compiler et examiner la recherche existante portant sur la vie familiale ; identifier les lacunes dans la recherche disponible et explorer les tendances futures pour les modèles de famille susceptibles d’apparaître dans l’UE en 2035 (grâce à une méthode scientifique très spécifique, appelée l’approche prospective). La plate-forme permettra aussi le partage et la diffusion des retours entre parties prenantes, de manière à favoriser une discussion plus poussée, fondée sur des résultats solides et académiques.

À plus long terme, l’objectif ambitieux de la plate-forme est d’aider les décideurs politiques à comprendre comment relever les défis futurs en prenant connaissance des résultats de la recherche en Europe, mais aussi en s’engageant dans l’approche prospective.

Un des autres objectifs à long terme est l’amélioration du bien-être des familles en Europe. La plate-forme espère pouvoir atteindre cet objectif en fournissant un « guichet unique » européen pour le grand public, les organisations de la société civile, les universitaires, les organisations familiales ... En bref , qu’elle devienne l’outil indispensable pour toute personne étant très intéressée par les politiques familiales ! Comment le projet Family Platform accomplira-t-il cet objectif ?

Pour atteindre ces objectifs plutôt ambitieux, le projet Family Platform sera axé sur 4 domaines clés :

- L’étude de la recherche existante sur la famille et l’identification de tendances clés, les différences entre pays, les lacunes dans la recherche et les manières d’améliorer les méthodologies de recherche ;

- L’examen de la recherche existante, en prenant en compte les perspectives des parties prenantes clés telles que les associations familiales, les associations des droits de l’enfant, les décideurs politiques, la direction et le personnel (partenaires sociaux) ;

- L’élaboration de questions clés de politique pour la future politique européenne, questions de recherche et outils axés sur le bien-être des familles ;

- L’élaboration d’un programme de recherche, domaines de recherche et objectifs des études à long terme et outils méthodologiques.

Présentation du séminaire des 23-26 février 2010 :

Durant ce séjour, les différents partenaires ont présenté leur état de la recherche et envisagé, ensemble, des pistes de scenarii prospectifs.

Liste des différents thèmes abordés :

1. Family structures and Family Forms (State Institute for Family research) 2. Family Development Processes (Department of Sociology and Social research) 3. State Family Policies (Australian Institute for Family Studies, University of Vienna) 4. Family and Living Environnement (Institute of International and Social Studies, Tallinn University & Forum delle Associazioni Familiari) 5. Family Management and Family Relationships (Demographic research Institute, Budapest) 6. Social Care and Social Services (Family Research centre, University of Jyväskylä) 7. Social Inequality and Diversity of Families (Institute of Social Sciences, University of Lisbon) 8. Family, Média, Family-Education, Participation (London School of Economics)

Pour plus d’infos sur ce projet : http://www.familyplatform.eu/

@ : gseraphin@unaf.fr

Haut de page