Colloque

Colloque sur la médiation familiale au Palais de Justice d’Arras

06/04/2010

Le vendredi 26 mars 2010, le Palais de Justice d’Arras organisait un colloque consacré à la médiation familiale. Ce colloque, présidé par le Premier président de la Cour d’Appel de Douai et par le Médiateur de la République, proposait de présenter les initiatives mises en place au sein du TGI d’Arras, de Boulogne et de Créteil, qui font partie de l’expérimentation retenue par la Garde des Sceaux.

Le projet de loi, soutenu par la Garde des Sceaux, prévoit en effet, d’expérimenter le recours obligatoire et préalable à la médiation familiale avant toute saisine du Juge, tendant à faire modifier les modalités de l’exercice de l’autorité parentale ou la contribution à l’entretien de l’enfant, fixées antérieurement par une décision de justice. La Ministre, en fonction des résultats, décidera ou non, de généraliser les expérimentations.

Myriam Rogez Morange, médiatrice familiale responsable du service de médiation familiale à l’UDAF 62, est intervenue pour présenter l’expérimentation de la médiation familiale obligatoire, menée au sein du TGI d’Arras.

Jean-Paul Delevoye a souligné l’investissement de l’UDAF du Pas-de-Calais en faveur de la médiation familiale, qui préserve la cohésion familiale.

Les débats dans la salle ont porté essentiellement sur le caractère libre et volontaire de la médiation familiale. La médiation, telle qu’elle est présentée dans le projet de loi ne peut être rendue obligatoire, elle ne peut être une alternative à la justice, médiation et justice sont complémentaires.

Sophie Maggiani, Chargée de mission à l’UNAF, a assisté à ce colloque.

@ : smaggiani@unaf.fr

Haut de page