Communiqué de presse n°09 - 29042010

Voyages et droit du consommateur : le cas de force majeure n’empêche pas le respect du contrat !

29/04/2010

A cause de l’éruption du volcan islandais, de nombreuses familles se plaignent d’annulations ou de reports de voyages dus à la fermeture d’aéroports dans l’Europe du Nord.

Il s’agit, bien entendu, d’un cas de force majeure qui n’ouvre pas droit à dommage et intérêt. Pour autant les consommateurs n’en perdent pas tous leurs droits !

Rappelons une règle essentielle : les prestations non effectuées doivent être remboursées. Ainsi un vol annulé doit être remboursé par la compagnie aérienne, même si il a été acheté par l’intermédiaire d’une agence. Et si un voyagiste ne peut assurer un voyage à forfait, il est censé le rembourser.

Quant aux voyageurs bloqués avant leur retour, les situations pouvant être très différentes, il convient de se renseigner auprès des associations de consommateurs.

Les familles ne doivent pas se laisser imposer un choix de compensations par un voyagiste. Le gouvernement vient justement d’annoncer la mise en place d’un médiateur qui pourra être saisi en cas d’échec des négociations auprès des services commerciaux.

Union nationale des associations familiales (UNAF)

Contact presse : Laure Mondet : 01 49 95 36 05
28, place Saint-Georges 75009 Paris
Tél : 01 49 95 36 00 Fax : 01 40 16 12 76
www.unaf.fr

Haut de page