L’UNAF a participé au colloque international : Egalité hommes/femmes et articulation travail/famille : vers un nouveau modèle ?

04/10/2010

Le vendredi 1er octobre 2010, Guillemette Leneveu a été invitée à intervenir au colloque international initié par le Groupe Genre du Laboratoire interdisciplinaire de sociologie économique, qui se déroulait à Paris sur le thème : "Égalité hommes/femmes et articulation travail/famille : vers un nouveau modèle ?".

Ce colloque s’est déroulé sur deux jours, les 30 septembre et 1er octobre, autour de différentes tables rondes.

Guillemette Leneveu est intervenue autour du thème : "Famille et boulot : duel ou duo ?", aux côtés de Florence Chappert, de l’Agence Nationale pour l’amélioration des conditions de travail, Jérôme Ballarin, président de l’Observatoire de la parentalité en entreprise, Pierre Fonlupt du Médef, et Véronica Nilsson, de la confédération européenne des syndicats. Cette table ronde était animée par Bernard Fusulier et Olivier Giraud.

Dans son intervention, elle a rappelé les positions de l’Institution en matière de conciliation vie familiale/vie professionnelle, sujet très suivi par l’UNAF. Pour preuve, les nombreuses études et recherches réalisées dans ce cadre via les Observatoires des familles et la signature en 2009, de la Charte de la parentalité. Lire en rappel. L’UNAF a toujours milité pour une politique familiale dans le domaine du congé parental, de l’aide à l’embauche des assistantes maternelles, et du développement de modes de garde.

Pour l’UNAF, la conciliation de la vie familiale et de la vie professionnelle est une condition essentielle pour l’exercice d’une activité professionnelle par les parents Elle est aussi pour eux et leurs enfants, un facteur déterminant de la qualité de vie.

Dans son intervention, Guillemette Leneveu a développé deux sujets :

- la notion de liberté de choix : S’arrête t-on de travailler ou poursuit-on par choix ? Est-ce que les instruments de politique publique vont dans le sens d’une concrétisation du libre choix ?
Elle a notamment fait référence aux travaux réalisés dans le cadre du Haut Conseil de la Famille sur l’éventuelle réforme du congé parental et a rappelé les positions de l’Institution en la matière ;
- comment faire mieux ou autrement au sein des entreprises ?
En effet, les défis lancés aux entreprises sont nombreux parmi lesquels : Comment faire en sorte pour que les parents qui s’investissent dans l’éducation de leurs enfants ne soient pas pénalisés par ce choix ? Comment impliquer davantage les hommes en leur permettant de pouvoir suspendre leur activité professionnelle ? comment mieux prendre en compte l’investissement du salarié dans sa vie familiale qui ne s’arrête pas à l’âge de la petite enfance (adolescence, prise en charge d’un parent âgé, etc...).

Autre article dédié

Partenariat de l’UNAF avec l’Observatoire de la parentalité en entreprise. Lire en rappel

Haut de page