Installation du Comité national de soutien à la Parentalité en présence de l’UNAF

08/11/2010

Illustration article

Nadine Morano, Secrétaire d’Etat chargée de la Famille et de la Solidarité a installé, le 3 novembre dernier, le Comité national de soutien à la Parentalité, dans le cadre du décret, paru le même jour, qui réorganise les instances consultatives dans le champ de la parentalité.

Objectif de cette instance de pilotage unique, présidée par Nadine Morano et vice-présidé par le président de la CNAF, Jean-Louis Deroussen : coordonner et fédérer les dispositifs d’aide à la parentalité existants, jusqu’ici éclatés en plusieurs instances, "afin d’améliorer l’efficacité et la lisibilité des actions menées auprès des familles".
Ce comité se réunira au moins une fois par an en séance plénière et sera composé de 35 membres, dont l’UNAF.

Dans son intervention, François Fondard, président de l’UNAF, a fait part de sa satisfaction de voir ce décret enfin publié et s’appliquer à l’ensemble des parents qui rencontrent des difficultés. Il se félicite de voir que ce texte affirme clairement le caractère généraliste des dispositifs de soutien à la parentalité dans lesquels l’UNAF et les UDAF sont fortement impliquées.

Saluant la mise en place de ce comité, il a néanmoins regretté que le décret ne parle pas du niveau départemental et demandé que le décret qui créera les comités départementaux soit publié très rapidement.

Il a souhaité en outre, que cette nouvelle organisation permette de répondre au problème de financement et que ces financements soutiennent le travail en réseau et l’engagement bénévole des associations et des parents.

Guillemette Leneveu, Directrice générale de l’UNAF et François Edouard, Vice-président de l’UNAF, responsable du département Droit de la Famille et Protection de l’enfance accompagnaient François Fondard.
Thierry Damien, président de "Familles Rurales", qui participait également, a insisté sur le concours apporté au travers des associations.

Dans son intervention, la secrétaire d’état est revenue sur l’engagement des Pouvoirs publics en matière de financement au travers du budget de l’Etat (6 millions d’euros et 46 millions au titre de la CNAF, montant qui passera à 53 millions d’euros en 2012, dans le cadre de la Convention d’objectifs et de gestion (COG). Elle a en outre annoncé le changement d’intitulé des Réseaux d’Ecoute, d’Appui et d’accompagnement des parents qui, désormais, prendront le nom de « Carrefour des parents ».
Puis elle est revenue sur l’ensemble des dispositifs qui concourent à l’accompagnement des parents :

- Médiation familiale (300 services),
- Point info famille (490 PIF dotés d’un site Internet),
- 165000 enfants soutenus dans le cadre du soutien scolaire
- Maison de l’adolescence (76 projets financés),
- Le Réseau d’écoute, d’appui et d’accompagnement aux parents désormais appelé « carrefour des parents »
- le Conseil des droits et devoirs des familles.

Sylvie le Chevalier, représentant la CNAF, a insisté sur le rôle important joué par la branche famille en matière de soutien à la parentalité.
Fabrice Heyriès, Directeur général de la Cohésion sociale également présent, a insisté sur l’implication de l’État dans l’animation des différents dispositifs, tant au niveau national que départemental.

Parmi les autres interventions, notons celle de Jean-Michel Blanquet, Directeur général de l’enseignement scolaire, qui a réaffirmé l’importance du rôle des parents au sein même de l’école. Il a mis l’accent sur le retard enregistré par la France dans la manière d’associer les parents et a cité, à titre d’exemple, le dispositif de la « mallette des parents », expérience de rapprochement famille-école, mis en place aujourd’hui dans environ 300 établissements.


Petit rappel : C’est lors de la clôture des États généraux de l’Enfance en juin dernier, que la Secrétaire d’Etat avait présenté les différentes mesures retenues par le Gouvernement pour renforcer le dispositif de soutien de la protection de l’enfance fragilisée. Il avait alors été proposé la mise en place d’une instance de pilotage unique, à savoir un comité national de soutien à la parentalité, concrétisé par le décret paru le 2 novembre.

Lire en ligne le discours du Président de l’UNAF, François Fondard.

Accéder au décret


PDF - 29.6 ko


Haut de page