UNIOPSS : L’UNAF a participé à la réunion de la Commission de Lutte contre la pauvreté consacrée en majeure partie à la clôture de l’année européenne 2010

22/11/2010

Illustration article

L’UNAF a participé à la réunion de la Commission de Lutte contre la pauvreté, réunie par l’UNIOPSS le 10 novembre dernier en présence du Président du secours catholique, François Soulage et du président du Collectif Alerte Olivier Bres. Elle était consacrée à la préparation de la clôture de l’année européenne 2010, prévue le 30 novembre prochain.

Les membres de la Commission ont travaillé sur les préconisations à mettre en œuvre pour poursuivre, avec l’ensemble des acteurs associatifs, la lutte contre la pauvreté qui se traduira en France dans le plan national, qui sera proposé aux instances européennes.
François Soulage a rappelé qu’il ne fallait pas limiter cette lutte uniquement à l’objectif chiffré (soit une réduction de -20% en Europe ) mais travailler sur un plan. Il a regretté l’absence de responsabilité clairement établie aux niveaux territorial et national permettant de lui donner une cohérence en France.

Les participants ont souhaité que des précisions leur soient apportées sur les politiques menées au niveau des États européens (personnes désignées ou chefs de files des politiques).

La question a été posée des compétences à venir au travers de la réforme des collectivités locales en cours et de la place qui sera accordée à cette lutte.

Une réflexion plus poussée sur les services d’intérêts généraux est aussi nécessaire afin de les clarifier et de préciser les positions de l’Europe et des États (notamment délimiter les domaines d’intervention clairs relevant du secteur public ou du secteur privé). S’agissant des indicateurs nationaux
(avec l’objectif de - 1 /3 de pauvreté en France d’ici 2012), il convient de les adapter au mieux.

L’importance de la place et du rôle même des personnes en situation d’exclusion a été rappelée ainsi que le travail à effectuer dans leur direction en terme de communication.

Enfin, une réponse à la question du non-recours aux droits a été souhaitée (RSA, Soins) et de ses causes et de celle des personnes exclues et migrantes.

@ : hmarchal@unaf.fr

Haut de page