Le Conseil Supérieur de l’Education a rejeté à l’unanimité la circulaire : "Vaincre l’absentéisme"

31/01/2011

L’UNAF, représentée par Patricia Humann, coordonnatrice du pôle Education-Jeunesse était présente le jeudi 27 janvier 2011 au Conseil supérieur de l’éducation (CSE) pour examiner la circulaire concernant l’absentéisme scolaire intitulée « Vaincre l’absentéisme ».

Si l’UNAF est opposée à la suppression des allocations familiales, elle apprécie en revanche que la circulaire préconise de nombreuses étapes pour que la sanction finale ne reste que très exceptionnelle : dialogue établissement / parents, information systématique des parents et des élèves sur le règlement et la Loi, recherche des vrais motifs d’absentéisme en relation éventuelle avec les autres adultes qui côtoient les jeunes (associations, équipes de prévention …), aide aux parents (via les dispositifs d’accompagnement parental). Il n’en demeure pas moins que les notions de « demi-journée d’absence » et de « motifs d’absence légitime » n’ont toujours pas été clarifiées.

Le Conseil supérieur de l’éducation a rejeté à l’unanimité cette circulaire, du fait d’un désaccord concernant l’issue « suppression des allocations familiales », même si tous ont souligné la nécessité d’agir contre l’absentéisme. La circulaire qui propose sanction et retenues en cas d’absentéisme répété a par ailleurs été jugée trop « répressive » par certains syndicats.

Autre fait marquant de ce Conseil supérieur de l’éducation : l’introduction comme deuxième langue possible dans de nombreux BTS de la langue des signes (LSF), langue pratiquée à la fois par des sourds et par des jeunes non sourds. Ce décret a été adopté à l’unanimité par le CSE.

Accéder à la circulaire

@ : phumann@unaf.fr


PDF - 98.8 ko


Haut de page