Réforme de la dépendance : les groupes de travail débutent leurs travaux

07/02/2011

La ministre des Solidarités et de la cohésion sociale, Roselyne Bachelot-Narquin a installé les quatre groupes de travail thématiques qui devront mener jusqu’en juin prochain, une réflexion sur la réforme de la dépendance. L’UNAF a intégré chacun des quatre groupes au sein desquels sont associés l’ensemble des experts et des partenaires concernés par le sujet de la dépendance. L’UNAF poursuit sa réflexion sur ce sujet au sein de ses instances. Elle sera également présente au colloque du 8 février prochain au CESE pour l’ouverture du débat sur la dépendance, par Roselyne Bachelot-Narquin, dont la conclusion reviendra au Président de la République.

Groupe 1 – « Société et vieillissement »
Les 54 membres du premier des quatre groupes de travail sur la prise en charge de la dépendance "société et vieillissement" se sont retrouvés le 2 février au ministère des Solidarités pour leur première réunion en présence de la ministre Roselyne Bachelot, de sa secrétaire d’Etat, Marie-Anne Montchamp et du ministre en charge des collectivités, Philippe Richert.

Selon la ministre, ce groupe de travail aura à travailler sur "la thématique la plus générale, qui porte sur des valeurs, qui dessine un projet de société, qui s’interroge sur la place de la personne âgée dans notre société, qui doit conduite à changer notre regard sur le vieillissement". La ministre a rappelé l’objectif du groupe qui est de mener une réflexion sur l’impact du vieillissement et de la dépendance de la population sur la société, son organisation et ses solidarités. Un rapport d’orientation sera produit à l’issue des travaux.

L’UNAF, représentée par Corinne Griffond, Vice-présidente, responsable du département Cohésion sociale, a rappelé que la dépendance à une dimension éminemment familiale du fait de la forte implication de l’entourage familial dans le soutien à la personne âgée et que l’UNAF milite fortement pour développer l’aide aux aidants familiaux notamment à travers le Collectif Inter-associatif d’Aide aux Aidants Familiaux (CIAAF) au sein duquel l’UNAF siège. Site CIAAF à consulter. Servane Martin, Chargée de mission à l’UNAF, était également présente.

A noter la constitution de 5 sous-groupes de travail :
- mesure de la dépendance,
- aidants et solidarités,
- prévention,
- espaces et territoires, société,
- éthique et dépendance.

@ : smartin@unaf.fr

Groupe 2 : « Accueil et accompagnement des personnes âgées » Ce groupe s’est réuni le 3 février 2011. Il aura pour objectif d’évaluer dans quelle mesure l’offre de services actuelle, aussi bien à domicile qu’en établissement, répond aux besoins des personnes âgées dépendantes et de leurs familles. Il devra proposer également des mesures pour résoudre les difficultés éventuellement identifiées. L’UNAF était représentée par Christian Rodriguez, administrateur.

Groupe 3 : « "Enjeux démographiques et financiers de la dépendance" » . Ce groupe, présidé par Jean-Michel Charpin, Inspecteur général des Finances s’est réuni le 3 février 2011. Il devra évaluer la réalité et l’ampleur du phénomène de la dépendance en France en termes de coût global. Il sera chargé d’élaborer les différents scénarios du mode de prise en charge et du financement de la dépendance. La méthodologie à tenir et le calendrier des travaux ont été présentés. Puis, des experts de l’INSEE ont fait des projections démographiques à l’horizon 2060. L’UNAF était représentée par Monique Vézinet, administratrice.

Groupe 4 : « Stratégie pour la couverture de la dépendance des personnes âgées » . Ce groupe présidé par Bertrand Fragonard s’est réuni pour la première fois le 4 février. Son mandat est de dresser un état des lieux du système actuel de financement et d’identifier les ressources publiques susceptibles d’être mobilisées pour financer la dépendance. Il aura également à se prononcer sur la gouvernance du risque dépendance, notamment sur l’articulation entre niveau national et niveau local, ainsi qu’entre couverture publique et couverture privée. Sept réunions ont été programmées jusqu’au 8 juin, date de la fin des travaux de ce groupe.
L’UNAF était représentée par Christiane Basset, vice-Présidente de l’UNAF et Bruno Juigner, Chargé de mission.
@ : bjuigner@unaf.fr

Plus d’infos sur site.

Haut de page