L’UNAF a participé à la conférence « Les aidants » organisée par le Collège des économistes de la santé

14/02/2011

Illustration article

Le Collège des Économistes de la Santé (CES) et la Fondation Caisses d’Épargne pour la Solidarité organisent avec le soutien de la CNSA une série de conférences entre chercheurs, décideurs publics et privés et professionnels de santé sur le thème de l’économie de la santé et du vieillissement au sens large. L’objectif principal de ce cycle est de créer un lieu de rencontres et d’échanges entre les chercheurs et les acteurs des systèmes de santé de différents pays sur le thème du vieillissement et de la santé. C’est dans ce cadre que l’UNAF, représentée par Servane Martin, Chargée de mission, a participé à la conférence « Les aidants ».

Plusieurs chercheurs ont présenté des études sur la réalité du quotidien des aidants, aussi bien au niveau national (notamment à travers l’enquête Handicap Santé Aidants de 2008) qu’au niveau international grâce aux études menées par l’OCDE, l’enquête sur l’organisation des soins primaires (Prospère), sur le vieillissement (SHARE) ou le projet EuroCoDe (European Collaboration on Dementia).

Toutes les études sont quasiment spécifiques aux aidants de personnes âgées dépendantes. Les résultats de ces enquêtes convergent sur plusieurs constats : le rôle majeur de l’aide familiale auprès des personnes âgées, un lien fort entre la cohabitation Aidant/Aidé et l’intensité de l’aide, l’impact négatif sur la santé de l’aidant…

Ces études mettent également en lumière les différentes politiques publiques et leurs impacts sur les solidarités familiales et sur le taux d’activité des femmes, avec des modèles très différents entre l’Europe du Nord et du Sud.

On peut citer la Suède où le taux d’activité des femmes de 55 à 65 ans est très important et où la solidarité nationale joue un rôle fort dans la prise en charge des personnes âgées et au contraire l’Espagne où le taux d’activité féminin de 55 à 65 ans est faible et les solidarités familiales sont quasi exclusives.

Plus largement, cette conférence a permis de requestionner les termes d’aidant (Familial ? Proche ? Informel ? Familier ?) et le terme d’aide aux aidants : ne doit-on pas plutôt parler d’accompagnement des aidants ?

Enfin, un point spécifique a été abordé sur la formation des aidants.

Programme détaillé en rappel.

@ : smartin@unaf.fr

Haut de page