Etats Généraux des professions immobilières : l’UNAF auditionnée

28/02/2011

L’UNAF, représentée par Eric Comparat, Vice-président de l’UNAF en charge du département Habitat-Cadre de vie, a été auditionnée le 23 février 2011 dans le cadre des États généraux des professions immobilières, organisés par la Fédération Nationale de l’immobilier (FNAIM) et l’Union des Syndicats de l’immobilier (UNIS).

L’objectif de ces États généraux est de proposer un nouveau cadre équilibré tendant à réformer l’exercice de leurs professions régies par une loi du 2 janvier 1970 qui n’a guère évolué depuis, alors qu’un avant-projet de loi est en préparation au niveau de la chancellerie.

Les États généraux se déroulent tout au long du 1er semestre 2011. Des phases d’écoute et de dialogue sont organisées pour mieux prendre en considération les attentes des consommateurs, des acteurs de la société civile et des décideurs publics.

Les garanties apportées par la loi Hoguet n’apparaissent plus en mesure de maintenir une relation de confiance avec les familles. Celles-ci sont légitimement de plus en plus exigeantes et, depuis une vingtaine d’années, on est passé en France, pour l’immobilier, de la notion de commerce à celle de service.

C’est dans ce cadre que l’UNAF a développé ses propositions concernant, la compétence professionnelle et la formation continue des professionnels de l’immobilier, les règles d’éthique et de déontologie, la création d’un « ordre des professionnels de l’immobilier », le rôle et l’organisation des dispositifs de médiation et de discipline.

@ : mmendes@unaf.fr

Haut de page