Communiqué de presse - COFACE

Legs du Trio des Présidences de l’UE 2010-11 : Renforcer les politiques familiales dans le cadre de l’Agenda social européen

19/04/2011

Illustration article

Cette Déclaration signée par l’Espagne, la Belgique et la Hongrie –ces Etats membres assurent successivement la Présidence de l’UE pendant 18 mois, de janvier 2010 à juin 2011- ainsi que par la Pologne, aborde des thématiques relatives à l’impact de la vie professionnelle et de la vie familiale sur les changements démographiques. La Déclaration a été diffusée à l’occasion de la réunion informelle des ministres en charge de la démographie et des politiques familiales qui s’est tenue à Gödöllö, en Hongrie, le 1er avril 2011.

Le Trio des Présidences –et la Pologne- en appelle à la mise en œuvre d’un spectre plus large de politiques favorables aux familles sur le lieu de travail, de pair avec un aménagement plus flexible des horaires et des congés. Le document fait état de la nécessité pour les parents d’avoir accès à des structures de soutien de plus grande qualité et plus appropriées afin de leur permettre de concilier au mieux vie privée et vie professionnelle, et également à des efforts plus soutenus afin de promouvoir la coopération et l’échange de bonnes pratiques parmi les Etats membres. Plus révélateur, le Trio, et la Pologne, se sont engagés à prendre en compte la dimension familiale dans l’élaboration des programmes politiques et des législations au niveau européen.

Nous sommes ravis de voir que le Trio des Présidences considère le fait d’accorder une attention toute particulière aux politiques favorables aux familles comme une priorité. Tout comme il nous plaît de constater que les problématiques d’égalité entre hommes et femmes, des droits des enfants ainsi que de lutte contre la pauvreté ont été mis en exergue’, a déclaré Yves Roland-Gosselin, Président de la COFACE. ‘La COFACE se bat depuis toujours pour que l’on reconnaisse le rôle important que peuvent jouer les politiques familiales inclusives dans la lutte pour éradiquer la pauvreté et à la fois garantir les droits de chacun des membres d’une famille et du bien-être de la cellule familiale dans son ensemble’.

Nous sommes particulièrement heureux de remarquer que la perspective du cycle de vie a été prise en considération dans cette Déclaration. Les défis démographiques ne sont pas limités aux seules questions de fertilité : dans le contexte de nos sociétés vieillissantes, les familles pourvoient pour la majorité aux soins informels que requièrent les personnes âgées et les autres personnes dépendantes, partout en Europe. Cette problématique comporte une dimension de genre indéniable puisque les femmes continuent encore à assurer un niveau disproportionné des responsabilités qu’exige le fait d’élever une famille’, a ajouté le Président de la COFACE.

Tout en se félicitant du texte de cette Déclaration, la COFACE aurait néanmoins souhaité des références plus concrètes à la mise en œuvre de ces politiques. En particulier, la COFACE attire l’attention sur le besoin de renforcer les initiatives déjà existantes au niveau européen, telle que l’Alliance européenne des Familles, prévoyant la mise sur pied d‘un Observatoire européen des familles. D’autres projets de recherche menés par la Commission européenne, comme la FAMILYPLATFORM (auquel la COFACE a contribué dès le début), se sont révélés être de grands succès en ce qui concerne la collecte d’informations sur des thématiques pertinentes à la vie des familles en Europe, démontrant par là-même l’utilité qu’une initiative plus pérenne de ce genre pourrait revêtir.

Etrangement, le texte passe sous silence certaines des initiatives législatives potentielles que l’UE mène en termes de conciliation vie privée/ vie professionnelle : ‘Je ne peux m’empêcher de penser à la Directive sur le congé de maternité, qui a été votée au Parlement européen mais qui est pourtant encore bloquée au niveau du Conseil européen depuis plusieurs mois. C’était une des initiatives les plus concrètes que l’UE ait prises et qui aurait pu profiter à des millions de femmes partout en Europe. Nous sommes également dans l’attente d’une initiative européenne sur le congé filial qui permettrait aux personnes de prendre soin d’un parent âgé’, a expliqué William Lay, Directeur de la COFACE

La COFACE soutient le texte de cette Déclaration qui affirme que les jeunes devraient être consultés et impliqués plus souvent. Cependant, impliquer les organisations familiales partout en Europe reste extrêmement important. Les familles vulnérables –familles monoparentales comme les familles nombreuses- méritent qu’on leur accorde une attention particulière : la COFACE aimerait que l’on n’omette pas de prendre en considération les familles de personnes dépendantes. Nous continuerons à défendre une plus grande reconnaissance du rôle vital que jouent les familles en ce qui concerne la promotion des droits humains et l’inclusion des personnes en situation de handicap dans notre société.

En appelant explicitement à ce que 2014 soit une Année européenne entièrement dédiée aux thématiques familiales, la Déclaration a donné la visibilité et le soutien nécessaires pour mener à bien cette initiative qu’elle a exposé pour la première fois lors de la Conférence européenne des familles organisée par la COFACE à Bruxelles en octobre 2010.

Enfin, la COFACE accueille avec satisfaction l’engagement de la Présidence polonaise à garantir la continuité dans cet intérêt renouvelé de l’UE envers les politiques familiales. ‘Il nous faut remercier la Présidence hongroise d’avoir octroyé une telle opportunité aux organisations familiales et la féliciter de son effort en vue d’établir une Europe plus favorable aux familles. La COFACE, ainsi que les organisations nationales qui la composent, continueront à encourager et à suivre de près la mise en œuvre des mesures politiques concernant toutes les familles vivant en Europe et qui se décident à la fois au niveau européen et au niveau des Etats membres’, a conclu William Lay.

Contact :

• Michela Costa, chargée des politiques • +32 2 500 56 92 • mcosta@coface-eu.org

• Linden Farrer, chargé de communication • +32 2 500 56 93 • lfarrer@coface-eu.org

COFACE aisbl
Confédération des Organisations familiales de l’Union européenne
Londenstraat 17, Rue de Londres 17 B-1050 Bruxelles
Tél : +32 2 511 41 79 Fax : +32 2 514 47 73
E-mail : secretariat@coface-eu.org Web : www.coface-eu.org

Haut de page