Communiqué de presse n° 9.29.04.11

Nouvel avis du Haut conseil de la Famille : Les atouts de la politique familiale

29/04/2011

Le Haut Conseil de la Famille vient de rendre son avis sur l’architecture des aides aux familles. L’UNAF en retient plusieurs points importants.

Les preuves de la réussite de la politique familiale française

La politique familiale française a donné des signes de succès :
- Le maintien d’un taux de fécondité supérieur à 2 enfants par femme, davantage de familles ont le nombre d’enfants qu’elles souhaitent.
- Un fort taux d’emploi des femmes de 25 à 54 ans (76,6%) grâce à des dispositifs permettant de concilier vie familiale et vie professionnelle.

Cette réussite est également soulignée par le rapport publié cette semaine par l’OCDE sur le bien être des familles.

Les points forts de la politique familiale réaffirmés par le HCF

L’efficacité de la politique familiale repose notamment sur :
- un investissement soutenu de la nation,
- une combinaison de dispositifs universels et ciblés : logique de compensation du coût de l’enfant pour l’ensemble des familles complétée par des prestations sous condition de ressources, encouragement au libre-choix des familles, articulation de dispositifs fiscaux et sociaux, conjonction d’aides en espèces et en nature,
- une stabilité dans le temps qui donne confiance aux familles dans cette politique, et favorise ainsi la réalisation de leurs projets familiaux.

Les pistes d’évolution

- Un effort supplémentaire pour l’articulation entre vie familiale et vie professionnelle : l’UNAF rappelle qu’il manque au moins 350 000 places d’accueil pour les moins de 3 ans pour satisfaire les besoins des familles.
- Une meilleure compensation des charges des familles : pour éviter une érosion des ressources familiales, l’UNAF est favorable à une revalorisation des prestations basée sur une meilleure indexation.
- Un renforcement de l’accompagnement des familles et du soutien à la fonction parentale : pour l’UNAF, il s’agit d’intervenir le plus en amont possible pour éviter aux familles des situations de grandes difficultés.
- Un soutien accru aux jeunes adultes : l’UNAF demande que les charges supportées par les familles soient mieux prises en compte.

Parce que l’architecture actuelle des prestations familiales produit des résultats enviés par de nombreux pays, et parce que les familles sont attachées à une politique familiale inscrite dans la continuité, l’UNAF défend la poursuite d’une politique familiale dynamique, investissement durable pour l’avenir.


PDF - 205.8 ko

CP09-Avis_du_HCF.pdf
Haut de page