Les Français et les HLM : les stéréotypes à l’épreuve de l’opinion

02/05/2011

Illustration article

L’UNAF a assisté à la présentation des résultats du premier baromètre d’image du logement social, lors de la Conférence de presse du 28 avril 2011, organisée par l’Union sociale pour l’habitat en présence de son Président, Thierry Repentin et de son nouveau Délégué Général, Thierry Bert. Cette étude a été réalisée par la Sofres sur un échantillon de 1200 personnes, dont 400 d’entre elles vivent dans un logement social.

Les résultats montrent que 58% des Français interrogés déclarent avoir une image positive des HLM, cette image étant partagée à 75% par ceux qui y habitent. Paradoxalement, 74% des personnes interrogées estiment que les Français en ont une mauvaise image.

Les Français estiment à 74% que les HLM sont des « lieux à vivre comme les autres ». Ils pensent, pour l’immense majorité, que les HLM sont un filet de sécurité en cas de difficultés de la vie, et à 92% qu’ils sont un élément incontournable de la cohésion sociale. Ils estiment également pour la moitié d’entre eux que leurs enfants, pourraient avoir un jour besoin d’un logement social et sont 44% (non locataires HLM) à penser pouvoir en avoir besoin pour eux-mêmes.

Ainsi, le logement social ne saurait être réservé à une catégorie de ménages en particulier, selon les personnes interrogées. Pour 39% d’entre elles, les logements HLM devraient être attribués aux personnes à revenus modestes, aux plus démunis pour 31% et à de larges catégories sociales pour 28%. Par ailleurs, les locataires HLM se montrent très soucieux de préserver la mixité sociale et sont 38% à estimer que les logements HLM devraient être accessibles à de « larges catégories ».

Le nombre de logements sociaux est jugé insuffisant en France pour 80% des Français interrogés et 4 % estiment qu’il y en a trop. Ce constat est néanmoins différent lorsqu’il s’agit de la commune où ils vivent (53% estiment qu’il n’y en a pas assez et 8 % qu’il y en a trop).

Si les personnes interrogées estiment à 72% que les HLM ont beaucoup évolué sur le plan architectural, elles ont néanmoins une perception moins positive en ce qui concerne leur localisation, la sécurité et la propreté.

Les Français et les HLM : les stéréotypes à l’épreuve de l’opinion

@ : mmendes@unaf.fr

Haut de page