Habitat durable

L’UNAF intervient à l’Assemblée générale du Comité stratégique du plan Bâtiment Grenelle

14/11/2011

logo du plan bâtiment Grenelle

L’assemblée plénière du Comité stratégique du Plan Bâtiment du Grenelle de l’Environnement s’est réunie lundi 7 novembre 2011 dans le cadre du Salon international Batimat Porte de Versailles à Paris.

Cette assemblée plénière, animée par Philippe Pelletier, président du Comité stratégique, a permis de faire le tour complet des dispositifs, en cours et à venir, relatifs au Plan Bâtiment du Grenelle de l’Environnement qui regroupe aujourd’hui des milliers d’acteurs sur l’ensemble du territoire.

Philippe Pelletier a plusieurs fois cité et remercié l’Institution familiale pour son implication et a convié Eric Comparat, Vice-Président de l’UNAF en charge de l’Habitat et du Cadre de Vie de l’UNAF, à présenter les résultats de l’étude sur « La sensibilisation des ménages et l’évaluation des changements de comportements » dans le cadre de la rénovation énergétique des logements et des économies d’énergie.

Cette étude, qui a vivement intéressé l’ensemble des partenaires présents, permet d’avoir une vision précise et actuelle de la prise de conscience des familles de l’importance de la maîtrise des charges énergétiques liées au logement, et de leur responsabilité dans la modification de leurs comportements dans la vie quotidienne.

Dans l’actualité on peut noter la « labellisation » à venir d’organismes de qualité et de certification qui seront en mesure d’attester de la compétence des entreprises réalisant des travaux d’économies d’énergie. A terme cette « éco-conditionnalité » va être rendue obligatoire pour bénéficier de l’Eco-PTZ.

Philippe Pelletier a également largement développé le programme de lutte contre la précarité énergétique. Aujourd’hui, on évalue à 3.800.000 ménages touchés par la précarité énergétique, (lorsque l’on consacre plus de 10% de ses ressources aux dépenses d’énergie), principalement des propriétaires occupants, souvent âgés, en maison individuelle et en milieu rural. Les dispositifs et crédits sont en place, pour 300.000 projets de rénovation dans le programme « Habiter Mieux » conduit par l’ANAH, mais ce qui reste problématique c’est le repérage des ménages en situation de précarité énergétique.

Philippe Pelletier lance donc un appel aux réseaux les plus représentatifs, en particulier les UDAF et les associations familiales, afin de conduire ce repérage et cette expertise sur le terrain en lien avec les services sociaux des CAF et des Conseils généraux.

Autre chantier important qui évolue favorablement : la prise en compte des copropriétés dans les dispositifs de rénovation énergétique. Les audits énergétiques des copropriétés seront bientôt rendus obligatoires par la loi et surtout il va être possible pour une copropriété de contracter un éco-PTZ collectif, comme l’a toujours revendiqué l’UNAF.

Enfin, on ne peut que se réjouir de la densité et de la dynamique des travaux et actions du Plan Bâtiment Grenelle, tant la maîtrise des charges énergétiques est essentielle pour les familles. La réglementation thermique 2012 est déjà derrière nous et la RT 2020 est déjà en marche.

@ : mmendes@unaf.fr


Image : logo du plan bâtiment Grenelle
Haut de page