Instance nationale

L’UNAF a participé à la séance plénière du comité de soutien à la parentalité

14/11/2011

"La famille apporte une contribution essentielle à la cohésion sociale de notre pays. C’est un vaste sujet de société. Il est important de le réaffirmer". C’est en ces mots que Claude Greff, Secrétaire d’Etat à la Famille a débuté son allocution à l’occasion de la séance plénière du comité de soutien à la parentalité, dont est membre l’UNAF, le jeudi 10 novembre dernier. Après avoir salué les travaux menés par les membres du comité, la secrétaire d’État a remercié l’UNAF, représentée par François Édouard, Vice-président de l’UNAF, président du département "Droit de la famille et protection de l’enfance" pour la qualité des relations entretenues dans un partenariat "étroit, constructif et enrichissant". Accéder au discours de la Secrétaire d’État.

Au cours de cette séance, deux avis ont été proposés aux membres du comité :

- l’un portant sur une définition de la parentalité,
- l’autre sur l’évaluation des dispositifs de soutien à la parentalité.

Aucun des deux avis n’a été adopté.

L’UNAF a indiqué que la définition proposée était en quelque sorte "le plus petit dénominateur commun acceptable par tous" et que la parentalité ne peut se résumer à la relation parents/enfants.

Par ailleurs, les membres du comité ne se sont pas accordés quant au "ciblage" des actions vers des "périodes charnières" de l’enfance et de l’adolescence.

Enfin, François Édouard a souhaité valoriser le travail mené par l’UNAF, les UDAF et les URAF à travers les quatre rencontres sur la parentalité qui ont mobilisé plus de 500 participants et qui ont prouvé combien chaque initiative prenait sens, dès lors qu’elle émergeait d’un besoin identifié localement.

Discours de la Secrétaire d’Etat à la Famille et mot de conclusion.


PDF - 95.3 ko


Haut de page