L’UNAF est intervenue à l’occasion du colloque "Vivre la pauvreté quand on est un enfant" : Photographie de la pauvreté infantile en régions Ile-de-France, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Rhône Alpes

28/11/2011

Logo MIPES Ile-de-France

La Mission d’information sur la pauvreté et l’exclusion sociale a dévoilé, le 21 novembre dernier, à l’occasion d’un colloque "Vivre la pauvreté quand on est un enfant", une étude comparative sur le quotidien des jeunes très défavorisés, menée conjointement en Île-de-France, Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d’Azur (Paca).

La grande particularité de cette enquête est de comporter deux volets :

- le premier, quantitatif, a été réalisé à partir de l’étude des données des Caisses d’allocations familiales (Caf) ;

- le second, plus qualitatif, a consisté en des entretiens menés directement auprès d’enfants et de familles très défavorisés, permettant notamment de recueillir des informations décrivant la réalité vécue par ces enfants dans la famille, au domicile et dans les différents espaces de vie, le tout afin de cerner comment la pauvreté est ressentie au jour le jour par les enfants.

L’objectif de ce colloque était de permettre d’approfondir l’analyse des facteurs de la pauvreté des enfants sur les trois territoires étudiés.

Ouvert par Étienne Pinte, Président du Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale (CNLE) ainsi que Jean-Louis Deroussen, Président du Conseil d’Administration de la CNAF, les constats et préconisations de ces études ont été analysés et commentés au sein des trois tables-rondes par des intervenants issus de divers horizons - associations, Pouvoirs publics, institutions, centres de recherche.

Le Président de l’UNAF, François Fondard, invité à participer à la seconde table-ronde "structures familiales et pauvreté infantile" a réaffirmé la nécessité de faciliter l’accès aux modes d’accueil de la petite enfance, notamment pour les familles en situation de précarité. Notons la participation d’Alain Feretti, administrateur de l’UNAF qui intervenait au titre d’administrateur de la CNAF.

Le Conseil National des Politiques de Lutte contre la Pauvreté et l’Exclusion Sociale (CNLE) et l’Observatoire National de la Pauvreté et de l’Exclusion Sociale (ONPES) ont contribué à dresser un état des lieux de la pertinence de l’approche territoriale et des actions de prévention qu’il serait souhaitable de développer et pérenniser. C’est également ce qu’a mis en exergue Marie-Anne Montchamp, Secrétaire d’Etat aux Solidarités et à la Cohésion sociale.

David Pioli, Coordonnateur au sein du pôle "Droit de la Famille et Protection de l’Enfance" à l’UNAF, assistait à cette rencontre.

Synthèse de l’étude menée.


Image : Logo MIPES Ile-de-France

PDF - 715 ko

Rapport_final_Synthese_derniere_corr.pdf
Haut de page