Commission Petite enfance de l’UNIOPSS du 1er décembre 2011

05/12/2011

Logo de l’UNIOPSS

L’UNAF, représentée par Rémi Therme, chargé de mission, a participé le jeudi 1er décembre 2011, à la Commission Petite enfance de l’UNIOPSS. Outre des URIOPSS, cette réunion permet de rassembler des acteurs associatifs de l’accueil de la petite enfance, pour croiser leurs regards et échanger sur l’actualité du secteur. L’occasion pour l’UNAF de partager ses engagements dans le domaine de la petite enfance.

L’un des axes de la réunion était de réfléchir au positionnement du monde associatif dans la perspective de l’année électorale à venir. Dans ce cadre, l’UNIOPSS a présenté une plateforme interassociative, qui souhaite promouvoir une nouvelle politique de la petite enfance, de l’enfance et de la jeunesse. Premier volet de cet engagement, l’initiative « Pour un big-bang des politiques jeunesse » a été déployée au cours du mois de novembre. L’UNIOPPS prépare actuellement le deuxième volet, axé plus précisément sur les politiques de l’enfance.

La question de la parentalité a également été abordée. D’une part, pour regretter que le Conseil national de soutien à la parentalité, organisé le 10 novembre dernier, n’ait pu aboutir à une définition partagée de la parentalité. La commission s’est cependant réjouie de l’avancée des travaux des Universités populaires de parents (UPP). Cette démarche repose sur une collaboration entre des parents et des universitaires, durant trois ans, pour réfléchir à des problématiques liées à la parentalité. L’Université populaire de parents organise, dans ce cadre, un colloque le 30 janvier 2012 à la Cité internationale universitaire.

Autre point de préoccupation de la Commission : l’avenir de la Protection maternelle et infantile (PMI).

Dans un contexte de réforme des collectivités territoriales, le monde associatif défend la pérennité de ce maillage local. La dimension locale a également été abordée dans le cadre de la lettre-circulaire de la CNAF sur la prestation de service unique (PSU), publiée le 29 juin 2011. Cette circulaire est un rappel des conditions de versement de la prestation de service unique et implique, de fait, la remise en cause de dérogations locales décidées par des CAF pour soutenir l’action des lieux d’accueil de la petite enfance. Le secteur associatif s’inquiète de la disparition de ces aides nécessaires au fonctionnement de ses structures.

Au cours de la réunion, l’URIOPPS de Bretagne a pris la parole pour présenter ses actions, et notamment faire part de son souhait de fédérer les associations de son réseau pour coordonner leurs actions. Dans ce cadre, l’association Don Bosco, acteur de ce réseau, a détaillé la gestion de ses crèches. Point fort de cette initiative, la collaboration avec les parents, constitués en association, et acteurs à part entière de l’organisation du mode d’accueil de leur enfant.

Enfin, la réunion a permis la présentation du « Guide crèches et entreprises : quelles solutions pour mon entreprise ? » réalisé par l’Observatoire de la parentalité en entreprise et auquel a contribué notamment l’UNIOPSS.

Nous rappelons (cf lettre UNAF du 21 novembre dernier) que les UDAF qui souhaitent recevoir le Guide sont invitées à le faire savoir à l’adresse suivante : rtherme@unaf.fr


Image : Logo de l’UNIOPSS
Haut de page