Les Etablissements Recevant du Public (ERP) « enfance » soumis à surveillance : décret du 5 janvier 2012

30/01/2012

Pris en application de la loi Grenelle 2, un décret du 5 janvier 2012 définit les modalités de réalisation de la surveillance obligatoire de la qualité de l’air intérieur dans certains établissements recevant du public (ERP) accueillant des populations sensibles ou exposées sur de longues périodes.

Sont concernées les crèches, les écoles maternelles et élémentaires publiques et privées ou encore les centres de loisirs. Ce texte, qui entrera en vigueur au 1er juillet 2012, définit les conditions de réalisation de la surveillance périodique de la qualité de l’air intérieur dans certains de ces établissements.

L’UNAF est satisfaite de la publication de ce texte et suit de près l’utilisation de ces produits nocifs du fait de la recrudescence des maladies respiratoires (bronchiolite et asthme) chez les jeunes enfants et tout particulièrement chez les jeunes garçons, plus touchés par l’asthme.

Ces produits nocifs se retrouvent dans l’ameublement, les jouets, les tissus... et le CO2 dans l’air intérieur (il faut aérer au moins dix minutes les pièces où vivent et dorment les enfants).

Rappelons que l’UNAF et l’APPA ont collaboré, pour alerter les Pouvoirs publics, à la réalisation, en février 2011, d’un Livre blanc sur la qualité de l’air intérieur "Pour une bonne qualité de l’air".

@ : ssitbon@unaf.fr

Mémento

Les enfants passent près de 90 % de leur temps dans des espaces clos (logements, moyens de transport, école/crèche, lieux de loisirs…). En France, chez les enfants de moins de 15 ans, 10 % des garçons et 6 % des filles ont déjà eu de l’asthme. C’est une des principales causes de l’absentéisme à l’école. En population générale, le nombre d’asthmatiques est passé de 5,8 % en 1998 à 6,7% en 2006. Les milieux socio-économiques défavorisés sont les plus touchés. Le remboursement des traitements anti-asthmatiques a enregistré une hausse de 60 % en sept ans, pour atteindre 970 M€ en 2007. Source : MEEDTL.
Haut de page