Bilan de la réforme du lycée - Orientation scolaire : l’UNAF prend note des avancées et rappelle ses positions

19/03/2012

Couverture du rapport

Dans le prolongement du rapport n°2011-010 publié en février 2011, les inspections générales (inspection générale de l’administration de l’éducation nationale et de la recherche et inspection générale de l’éducation nationale) ont poursuivi le suivi de la réforme du lycée d’enseignement général et technologique et ont publié un nouveau rapport qui met en avant les « dysfonctionnements » de l’orientation et formule des recommandations.

Ce nouveau rapport souligne clairement que « les lycées qui offrent une série donnée orientent 10 fois plus leurs élèves vers cette série que ceux qui ne l’offrent pas ». Les motifs sont multiples : les élèves sont souvent réticents à changer de lycée, les professeurs orientent vers ce qu’ils connaissent (les séries présentes dans le lycée …), etc .

Le rapport déplore que «  tout se passe donc comme si chaque lycée fonctionnait en limitant les parcours possibles pour les élèves à l’offre dont il dispose et qu’il connait ». Malgré les demandes de la DGESCO, la construction de « réseaux de lycées » reste souvent un vain mot.

Il y a plutôt concurrence entre lycée avec des lycées qui se battent pour conserver leurs élèves et d’autres qui vont offrir des langues rares et des sections internationales pour sélectionner les meilleurs élèves. Les enseignements d’exploration de seconde sont proposés par des lycées proches les uns des autres sans concertation, contrairement à quelques exemples étudiés par le rapport, qui mettent en œuvre une « mutualisation » entre lycées d’une même ville moyenne.

Le rapport souligne aussi que les séries technologiques ne sont toujours pas comprises comme des séries permettant d’accéder aux études supérieures, à égalité par rapport aux séries générales.
Les séries STL (Sciences et technologies de laboratoire) et STI2D (sciences et technologies de l’industrie et du développement durable) n’ont donc pas les effectifs souhaités.

La hiérarchie entre les séries est toujours aussi prononcée même si la série L accueille un peu plus d’élèves. La série S renforce sa prédominance.

Le rapport fait donc des préconisations au plan de l’orientation que l’UNAF partage, telles que :

  • mieux tenir compte dans l’orientation des compétences des élèves et pas seulement des notes »,
  • mieux informer parents et élèves en fin de 3ème car le choix du lycée pour la 2de risque d’augurer du choix de la série suivie en 1ère (ce qui n’est évidemment pas l’esprit de la réforme, les « enseignements d’exploration » de 2de devant permettre de mieux choisir la série en 1ère),
  • passer d’une logique de concurrence entre lycées à une logique de mutualisation.

En rappel, l’UNAF a publié une étude qualitative sur "L’orientation scolaire vécue par les jeunes et leurs parents".

Fiche de principe et position UNAF Orientation scolaire et universitaire

Accéder à toutes les fiches de principe et position de l’UNAF

@ : phumann@unaf.fr


Image : Couverture du rapport
Rapport : Mise en oeuvre de la réforme des lycées d’enseignement général et technologique
PDF - 444.2 ko

Rapport : Mise en oeuvre de la réforme des lycées d'enseignement général et technologique

PDF - 132.3 ko

Orientation_fiche_de_position.pdf
Haut de page