L’UNAF présente à la remise du prix Poésie de "Lire et faire lire" : « De la terre et du ciel »

19/03/2012

Affiche "de la terre et du ciel"

L’UNAF, représentée par Luc Flichy (Président de l’UDAF 78 et administrateur de l’association "Lire et faire lire") et Patricia Humann Coordonnatrice du pôle "Education - Handicap - Petite enfance" à l’UNAF, était présente le jeudi 15 mars 2012, au Salon du livre de Paris, pour la remise du prix Poésie de "Lire et faire lire".

Michèle Bauby-Malzac, administratrice de "Lire et faire lire" représentant la Ligue de l’enseignement a vivement remercié Marcelle Bernon, de l’UDAF de Paris, sans laquelle ce prix, qui existe depuis 10 ans et qui a été mis en place avec l’aide de Jean-Pierre Siméon, organisateur du Printemps des poètes, n’aurait jamais existé.

L’originalité de ce prix provient du fait que c’est uniquement sur les réactions et le ressenti des enfants que se concentrent les bénévoles lecteurs qui y participent, pour choisir le livre gagnant.

Depuis le début de l’organisation du Prix Poésie, ce sont donc quelques 50 livres de poèmes pour enfants qui ont été lus à 40 000 enfants, avec la participation de 3500 bénévoles.

Pour cette année, 4 ouvrages étaient en compétition :

- « Pour que le soir te prenne par la main » de Christian da Silva,

- « Des sourires et des pommes » de Louis Dubost,

- « Un éléphant au paradis » de Thierry Cazals et Ana Yael,

- « De la terre et du ciel » de Gianni Rodari et Sylvia Bonanni.

Ces ouvrages ont été envoyés dans les 47 départements participants, et lus à quelques 5500 enfants.

Le prix poésie de "Lire et faire lire" a été attribué à « De la terre et du ciel » de Gianni Rodari.

Alain Serre, l’éditeur de Gianni Rodari (Rue du Monde), est donc reparti avec le « mathusalem » habituel donné au gagnant, à la place de Gianni Rodari malheureusement décédé.
Cet italien né en 1929, ancien instituteur, s’était mis à écrire des poèmes pour enfant à la demande d’une de ses amies pour son fils malade. Il commence alors à écrire des « filastrocche » sorte de petites comptines, et ses nombreux textes sont aujourd’hui traduits dans le monde entier.

@ : phumann@unaf.fr


Image : Affiche "de la terre et du ciel"
Haut de page