Journée nationale : "Accéder à une formation de qualité : plus d’équité pour les jeunes et pour les familles" : compte-rendu disponible

14/05/2012

Logo de l’UNAF

Dans une société de la connaissance, l’accès des jeunes aux formations professionnelles ou supérieures est essentiel. Pour l’instant, 15 à 20 % d’une classe d’âge quitte l’enseignement scolaire sans diplôme.

Cependant, le coût de certaines formations, y compris des formations de niveau CAP /BEP, peut induire des choix d’orientation qui ne correspondent pas aux souhaits des jeunes. Pour certaines familles, financer pour leur enfant un accès à des études professionnelles ou supérieures s’avère difficile. Au-delà du coût de la formation, il leur faut aussi assumer le coût du logement et du transport.

Face à ce constat, l’UNAF mène depuis deux ans une réflexion sur l’accès de tous les jeunes à une formation initiale de qualité, secondaire ou supérieure, et a souhaité mener une réflexion plus approfondie et échanger avec divers experts lors d’une journée nationale animée par Rémy Guilleux, Vice-président de l’UNAF, président du département "Education - Jeunesse". Il était accompagné de Patricia Humann, Coordonnatrice du pôle "Education - Handicap - Petite enfance.

Pour en parler, l’UNAF s’est entourée pour cette journée nationale animée par Rémy Guilleux, Vice-président de l’UNAF, président du département "Education - Jeunesse" de plusieurs personnalités : Chantal Dardelet, Animatrice du groupe « ouverture sociale » de la Conférence des grandes écoles, Gérard Gautier, Directeur des Opérations Groupe ESSEC, Yves Collombat, Responsable de l’information et des relations extérieures, Fédération Bancaire Française et Catherine Ladoy, Chef du service formations sanitaires et sociales, Conseil Régional Île-de-France.

Objectif de cette journée : aller à la rencontre des acteurs de la formation pour échanger sur leur approche du sujet et les actions qu’ils mettent en œuvre pour faciliter l’accès aux formations, afin que chaque jeune puisse choisir son avenir.

L’occasion pour l’UNAF, de revenir sur une des ses propositions qui est de prendre en compte les capacités contributives des familles (revenus + charges familiales, via le quotient familial par exemple) pour le paiement des frais de scolarité (article dédié).

Compte-rendu en ligne.

Retrouvez les réponses des candidats aux Présidentielles sur l’accès à l’Education pour tous : http://www.unaf.fr/spip.php?rubrique1190

@ : phumann@unaf.fr


Image : Logo de l’UNAF

PDF - 384.4 ko

compte_rendu_30_mars_2012_UNAF.pdf
Haut de page