Les débats au CESE : "Rio + 20 : un rendez-vous majeur pour l’avenir de la planète"

28/05/2012

Logo du CESE

L’assemblée plénière du Conseil économique, social et environnemental s’ est tenue le 22 mai 2012. A l’ordre du jour : "Rio + 20 : un rendez-vous majeur pour l’avenir de la planète", rapporteure Françoise Vilain au nom de la Section des Affaires européennes et internationales.

Déclaration du groupe de l’UNAF

En juillet 2011, Brice Lalonde précisait « Rio c’est VOUS » pour signifier « à vous la société civile de faire des propositions ».

Le présent avis répond à cette injonction et aboutit, deux semaines avant l’ouverture du Sommet de la Terre à Rio.

Très explicitement la question des limites de l’exploitation des ressources de la planète est mise en exergue comme les trois défis à relever. Dès l’introduction, il est rappelé que « Rio+20 est une opportunité à saisir pour ouvrir la voie à un développement durable au service du progrès humain. »

Le Groupe de l’UNAF soutient cette invitation car la réussite de ce Sommet dépend bien de :

- l’engagement que prendront les pays membres les plus développés, en espérant le soutien des USA et du Canada,
- l’amélioration de la gouvernance internationale pour un développement, clé du rétablissement de la confiance entre les citoyens afin de préserver les générations futures.

Le Groupe de l’UNAF fait siennes les principales préconisations du présent projet d’avis et rappelle que :

- pour réduire la misère, il n’y a pas que la question du travail mais aussi la lutte contre l’illettrisme des populations et l’éducation des femmes en particulier,
- une économie verte doit être une économie pour l’amélioration du bien-être humain et de l’équité sociale tout en diminuant les risques environnementaux et la pénurie de ressources. En 2009, la Commission Stiglitz remettait au Président de la République un rapport préconisant l’usage d’indicateurs complémentaires au PIB pour évaluer le bien-être.

Le Groupe de l’UNAF retient plus particulièrement trois points forts du projet d’avis pour leurs effets positifs sur les familles :
- le renforcement du rôle et de la place de chacune des grandes composantes des sociétés civiles, car les représentants des familles devraient jouer un rôle aux côtés des femmes, des jeunes et des enfants,
- la reconnaissance pleine et entière d’un droit à l’information, à la participation et à l’accès à la justice,
- la nécessaire éducation aux enjeux mondiaux et à l’appropriation de comportements responsables (économies d’énergie, …) par un accompagnement en synergie de tous les acteurs concernés.

Le Groupe de l’UNAF a adopté l’avis.

@ : cmenard@unaf.fr


Image : Logo du CESE
Haut de page