A partir de décembre, les apports bienfaisants figurant sur les boîtes de biscuits, yaourts et autres aliments devront être retirés s’ils n’ont pas été vérifiés scientifiquement

28/05/2012

"Favorise le transit, diminue le cholestérol, renforce les défenses immunitaires etc. Les miracles que promettent certains produits doivent avoir été prouvés scientifiquement pour continuer à être exhibés sur les étiquettes des produits alimentaires". Sur 44 000 « allégations  » reçues, la Commission européenne a finalement décidé de n’en autoriser que 222, après examen scientifique. Plus d’infos.
Source : EurActiv.fr

Haut de page