Allégations Santé : enfin, une liste

04/06/2012

En complément de l’information de notre dernière édition, retrouvez en ligne, la liste des 222 allégations de santé, adoptée le 16 mai par la Commission européenne , en application du règlement communautaire relatif aux allégations nutritionnelles et de santé.

Les "alicaments" sont ces aliments présentés comme ayant des effets bénéfiques sur la santé du fait de leur composition ce qui les rend proches du médicament dans l’intention du professionnel qui les diffuse.

S’il est indéniable que les aliments participent à la bonne santé des individus, il est plus contestable de mettre en avant leurs bienfaits supposés sur la santé voire leurs vertus curatives lorsque cela n’est pas scientifiquement prouvé.

Après de longues discussions au sein des institutions européennes, le Parlement européen et le Conseil ont finalement adopté le 20 décembre 2006, le Règlement européen sur les allégations nutritionnelles et de santé portant sur les denrées alimentaires. Il a été publié au Journal Officiel de l’Union Européenne le 18 janvier 2007, sous sa forme définitive.

Ce Règlement est entré en vigueur le 19 janvier 2007 et est applicable à partir du 1er juillet 2007.

Il a pour objectif d’établir des principes généraux applicables à toutes les allégations portant sur des denrées alimentaires, afin d’assurer au consommateur un niveau élevé de protection, de lui fournir les informations nécessaires pour faire des choix en connaissance de cause, et de créer des conditions de concurrence égales pour les entreprises de l’industrie alimentaire. Il prévoit que les allégations de santé feront l’objet d’un examen a priori afin d’obtenir une autorisation formelle d’utilisation.

Cette liste énumère donc les mentions et leurs conditions d’emploi, pouvant être utilisées sur les étiquetages et publicités des denrées alimentaires (par exemple : "le calcium est nécessaire au maintien d’une ossature normale").

Plus d’infos et liste en ligne.

Haut de page