Première prise de contact entre l’UNAF et le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

25/06/2012

Rémy Guilleux, Vice-président de l’UNAF, président du département "Education - Jeunesse", accompagné de Patricia Humann, coordonnatrice du pôle "Education - Handicap - Petite enfance", a rencontré Guillaume Houzel, Conseiller social et vie étudiante, culture scientifique et technique auprès de la Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Geneviève Fioraso.

Au cours de cet entretien, l’UNAF a réaffirmé que la question de l’ambition des jeunes face aux études supérieures est une de ses priorités. Ce qui demande notamment un renforcement des liens entre les lycées et l’enseignement supérieur, qui implique les jeunes et les familles sachant que, dans certains départements, on note une désaffection pour les filières longues de l’Université ainsi que pour les classes préparatoires.

Guillaume Houzel a confirmé cette légère baisse des effectifs universitaires, alors que, effectivement, contrairement à certaines idées reçues, les jeunes à l’Université parviennent très majoritairement à réussir un diplôme de niveau licence, même si, pour la moitié d’entre eux, cela prend plus de temps que prévu.

L’UNAF a insisté sur l’accès plus difficile à l’Université pour les jeunes issus des bac pro : comment mieux les préparer pour qu’ils réussissent ? L’UNAF souhaite développer à la fois la mobilité des jeunes et leur connaissance concrète du monde de l’entreprise en parallèle de leurs études théoriques. Un effort est à faire en ce sens.

L’UNAF a par ailleurs réaffirmé sa préoccupation quant aux filières plus couteuses choisies par presqu’un quart des étudiants. Elle souhaite que les capacités contributives des familles soient mieux prises en compte dans les frais de scolarité.

Enfin, concernant la vie de l’étudiant, des préoccupations demeurent pour les logements, les transports et la santé.

Guillaume Houzel a fait connaître la volonté d’à la fois plus de cohérence et plus de simplicité dans l’organisation de l’Université en France et a énoncé les futurs grands chantiers qui seront menés par la Ministre :

1. La réussite des étudiants et l’organisation institutionnelle : des pôles universitaires par région ou inter-région devraient être créés prenant en compte, à la fois la recherche et les BTS, IUT, qui devraient, l’un comme l’autre, être mieux articulés à l’Université, dans un meilleur dialogue de l’Etat avec les Conseils régionaux. Guillaume Houzel a indiqué que les UDAF seraient sur ce chantier, sollicitées notamment via les CESR (des Assises seront prévues à l’automne 2012).

2. La vie étudiante : logement, santé, aide aux étudiants, Là encore, Guillaume Houzel a réaffirmé que l’UNAF aurait toute sa place dans les débats à venir.

Pour le logement étudiant , il a avancé le chiffre de 8000 logements créés par an dans un objectif de 40 000 en 6 ans, grâce à un meilleur dialogue avec les collectivités locales pour les problématiques du foncier.

La santé des étudiants est une préoccupation forte avec un souhait de transformer les lieux de médecine préventive en centres de santé, une meilleure inscription de la santé universitaire dans le monde de la santé publique.

@ : phumann@unaf.fr

Haut de page