L’UNAF a participé à Boston, à la conférence annuelle de la Commission internationale pour les relations du couple et de la famille (CIRCF-ICCFR) : « Droit de la famille, politique sociale, pratiques conjointes » : Médiation familiale comparée

06/07/2012

Logo CIRCF

La Conférence annuelle de la CIRCF vient de s’achever à Boston, USA, sur le thème : « Droit de la famille, politique sociale, pratiques conjointes ».

Elle a réuni une cinquantaine de professionnels et autres personnes engagées dans le droit ou l’activité sociale et familiale, venant d’Australie, d’Afrique du sud, d’Arabie Saoudite, du Cameroun, de Belgique, du Royaume-Uni, d’Allemagne, du Canada, des Etats-Unis bien sûr.

Pour la France, l’UNAF était représentée par Marie de Blic, et la CNAF par son président et son directeur des relations internationales.

Il a été beaucoup question de la médiation familiale, et des modalités de collaboration entre les professionnels, avec des expériences parfois inattendues.

Ces deux journées ont été si riches qu’on ne peut qu’encourager nos lecteurs à participer à la prochaine Conférence internationale sur les thèmes du couple et de la famille : elle aura lieu à Londres, du 14 au 16 juin 2013.

Comment demander à des parents séparés de collaborer dans l’intérêt de leurs enfants sans y avoir été préparés ?

Anne Hollonds, psychologue australienne, avec le directeur de l’Institut australien d’études sur la famille, et une avocate, a montré comment, depuis 2006, l’Australie a introduit des changements radicaux dans la façon dont sont traités les conflits parentaux après la séparation ou le divorce : changements dans la loi, modifications apportées aux tribunaux, changements dans la façon de traiter les conflits en dehors des tribunaux, dans des milieux communautaires (médiation, Centres de relations familiales…) et de fournir informations et conseils. Voir des vidéos sur la médiation - (Sélectionner : caption « English »).

Un élément intéressant est que la réforme précédente du droit et de la politique relative à la famille avait fait l’objet d’une évaluation, déterminant ainsi des ajustements et des améliorations ultérieures : http://www.aifs.gov.au/institute/pubs/fle/summaryreport.html

Originale était la présentation d’une américaine, Eve Sullivan, fondatrice de l’association Parents Forum et auteure du livre « Where the heart listens … » (où le cœur écoute) : elle met à la disposition des groupes de parole pour les parents des outils tels que des dessins, un alphabet des sentiments, etc…

Avocats spécialisés en droit de la famille, travailleurs sociaux, professionnels de la santé mentale, ministères sociaux, ont ceci en commun : ils travaillent à protéger et assurer le bien-être des enfants. Mais ils abordent souvent ce travail important de façon différente, ce qui conduit parfois à des perceptions erronées et des malentendus. Lors des discussions, certains avocats présents ont fait valoir leur manque d’intérêt ou de formation pour gérer l’aspect émotionnel des séparations qu’ils doivent traiter…

Les conseillers conjugaux, médiateurs, travailleurs sociaux, bénévoles, ont fait valoir leur besoin de collaboration. Il est clair que les formations fondamentales s’opposent : les avocats sont formés à défendre l’intérêt individuel d’un client contre un « adversaire », donc à se battre ; et les professionnels intervenant dans la médiation cherchent au contraire à trouver les terrains d’entente entre les deux partenaires, pour un avenir pacifié…

La Commission Internationale pour les Relations du Couple et la Famille a une fois de plus offert un forum international où les personnes individuelles et les organisations peuvent ouvrir un dialogue multidisciplinaire sur les problèmes et les défis auxquels couples et familles sont confrontés et sur les moyens dont disposent les professions concernées pour coordonner une réponse.

L’UNAF, qui comptait parmi les contributeurs, a présenté l’activité de la médiation familiale en France et l’implication des UDAF dans ce dispositif : lire.

Présentations magistrales, ateliers, groupes de discussion se sont enchaînés pour permettre à la cinquantaine de participants présente l’expression et l’écoute de pratiques variées. La Commission a offert aux participants un forum unique : Législateurs, décideurs politiques, experts juridiques, chercheurs, conseillers, travailleurs sociaux, thérapeutes familiaux et ceux chargés de la prestation des services de première ligne aux couples et aux familles, venant de différents pays à travers le monde, ont pu réfléchir sur les influences qui affectent les couples et la vie familiale d’aujourd’hui. Les résultats des recherches et développements pratiques des plus grands spécialistes ont été présentés.

Pour en savoir plus : contacter le membre francophone du Bureau de la Commission : mdeblic@unaf.fr

Site à consulter.


Image : Logo CIRCF

PDF - 29 ko

2012-iccfr-mediation-fr.pdf
Haut de page