L’UNAF rencontre Michèle Delaunay, ministre déléguée aux personnes âgées et à l’autonomie

17/09/2012

Logo de l’UNAF

Michèle Delaunay, Ministre déléguée aux personnes âgées et à l’autonomie, a reçu le Président de l’UNAF, François Fondard, accompagné de Guillemette Leneveu, Directrice générale, le mercredi 12 septembre 2012. La Ministre était accompagnée de Charlotte Marsac, Conseillère en charge des relations avec le Parlement. Le Directeur de Cabinet de Marie-Arlette Carlotti, Ministre déléguée chargée des personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion, Michel Vilbois assistait également à la rencontre. L’UNAF a présenté l’ensemble des propositions et préconisations qu’elle a émises en matière de dépendance, d’aidants familiaux, de protection juridique des majeurs, avec un focus sur les tuteurs familiaux.

S’agissant de la réforme sur la dépendance : L’UNAF a présenté les positions et préconisations prises par son Conseil d’administration, qui ont été rendues publiques en avril 2011 (lire en rappel), qui sont notamment, la priorité au maintien à domicile, la réduction des restes à charge pesant sur la personne âgée et sa famille, le soutien accru aux aidants familiaux, l’accroissement des financements, la large prise en charge publique et universelle, la présence des représentants des familles dans les instances de pilotage…

Sur le volet des aidants familiaux, l’UNAF a présenté les travaux menés par le CIAAF -Collectif inter-associatif d’aide aux aidants familiaux- au sein duquel, l’UNAF joue un rôle actif et qui a pour mission la reconnaissance, par la société, du rôle et de la place de tous les aidants familiaux non professionnels ainsi que la défense de leurs intérêts.

Enfin, un dernier échange a porté sur l’ensemble du travail réalisé par l’UNAF, la CNAPE, la FNAT, l’UNAPEI autour de la protection juridique des majeurs, concrétisé par la publication, il y a quelques jours, du Livre Blanc et de la synthèse de 25 propositions issues d’une large concertation avec l’ensemble des acteurs et nécessaires pour préserver l’intérêt des personnes protégées et garantir l’esprit de la loi.

Rappelons que ce Livre blanc fait suite aux Assises nationales de la protection juridique des majeurs, qui ont rassemblé plus de 900 professionnels en février dernier.


Image : Logo de l’UNAF
Haut de page