Communiqué de presse

Concertation sur la refondation de l’école : les points positifs relevés par l’UNAF

12/10/2012

Logo "refondons l’école de la République"

Depuis juillet, l’UNAF a participé à la grande concertation sur l’école en représentant les familles dans les groupes de travail. Le rapport de la concertation a été remis mardi 9 octobre au Président de la République qui en a présenté les points forts. Parmi ceux-ci, l’UNAF retient plusieurs orientations intéressantes.

Ouvrir l’école aux familles

Si quelques idées ont été émises pour mieux accueillir les parents dans l’école (réunions de pré-rentrée et aménagement d’espaces de rencontres dans l’école), l’UNAF souhaite voir aboutir des propositions concrètes dans ce domaine. Dans sa contribution, elle a, par exemple, proposé au moins une rencontre individuelle « parents / enseignants » par an, un local « parents » animé, des temps de convivialité (fêtes des familles, café des parents).

Donner des moyens supplémentaires là où il y a le plus de besoins

- Priorité au primaire – L’UNAF, impliquée dans la lutte contre l’illettrisme et l’accès de tous les enfants à la culture, via le programme « Lire et faire lire », considère qu’un primaire « réussi » pose les bases d’une bonne scolarité. A l’inverse, comme le signalent les experts, l’échec scolaire précoce est un puissant facteur de décrochage. Or, ce niveau est actuellement sous doté par rapport aux autres pays d’Europe. Alléger les classes serait une bonne solution mais il serait aussi nécessaire de réduire les programmes et d’utiliser davantage les « pédagogies nouvelles ».
- Des dotations personnalisées aux établissements selon des spécificités sociales de leur territoire et une sectorisation revisitée – L’UNAF considère que l’absence de mixité sociale est un vecteur de dégradation du climat scolaire et une source d’échec scolaire. L’élargissement des secteurs favoriserait la mixité sociale et diminuerait la stigmatisation de certains établissements. Par ailleurs, l’UNAF se félicite de la prise en compte du rapport de la Cour des comptes de 2010 qui pointait une répartition incohérente des moyens entre établissements.

Réformer l’orientation

L’UNAF a clairement signalé à plusieurs reprises, qu’une éducation à l’orientation doit être effective dès la classe de 6ème. Cette éducation comprend plusieurs volets : connaissance de soi (de ses goûts, aptitudes, compétences, y compris non scolaires), connaissance des métiers, et connaissance des formations. Justement, le rapport préconise, dès la 6ème, l’ouverture de l’école sur le monde économique et social. Encore faut-il que ceci se traduise dans les faits par des actions concrètes de la part des établissements. En effet alors que cette ouverture était déjà prévue dans la Circulaire n°96-204 du 31 juillet 1996, elle n’est que partiellement appliquée.

Le rapport propose une seconde de détermination pour la voie professionnelle. Pour l’UNAF c’est une bonne initiative, car cette solution permettrait aux jeunes s’orientant vers la voie professionnelle d’avoir une idée plus concrète du métier choisi (et de ne pas être déçus), à l’instar de ce qui se fait dans la voie générale et technologique.

Réduire le temps de classe quotidien en modifiant les rythmes scolaires

L’UNAF est favorable à la réintroduction de la semaine de 4 jours et demi et à la réduction de la durée des cours à 5h, comme dans les autres pays de l’OCDE. Cette organisation prend mieux en compte le rythme chronobiologique des enfants. De 15h30 à 17h, un accompagnement éducatif pourrait permettre aux élèves de faire les devoirs et de pratiquer des activités culturelles et sportives. Cependant de nombreuses questions restent à éclaircir : qui prendra en charge ce temps ? Qui financera ? Quelle sera l’implication des professeurs, notamment dans l’aide aux devoirs ?...

Le Ministre de l’Éducation nationale auditionnera la semaine prochaine les différents acteurs. Dans ce cadre, l’UNAF a demandé à être entendue. Elle avancera des propositions dans le cadre de la préparation du projet de loi de programmation sur l’école prévu pour la fin de l’année.


Image : Logo "refondons l’école de la République"
Haut de page