Journée nationale d’échanges sur le handicap psychique et l’insertion à Niort : objectifs remplis !

03/12/2012

Affiche de la manifestation

L’UNAF et les UDAF de la Charente, de la Marne, des Deux-Sèvres et de la Vienne ont organisé à Niort une journée nationale d’échanges sur le thème « Handicap psychique et insertion » qui a réuni plus de 250 participants. Objectifs de la rencontre : Encourager une réflexion sur le handicap psychique, souvent méconnu du grand public, et dresser un panorama des activités permettant une meilleure insertion des personnes en situation de handicap psychique.

L’organisation ce cette manifestation répondait à l’appel de plusieurs UDAF intervenant dans le domaine du handicap psychique avec l’objectif avoué de se positionner en acteur du secteur et de sensibiliser les unions pour amorcer une dynamique de réseau.

Pour mémoire, les Unions départementales d’associations familiales (UDAF) outre leurs missions de représentation et de défense des intérêts des familles, proposent près de 80 services dans 12 secteurs d’activités, dont le plus connu reste la protection juridique des majeurs (PJM). C’est d’ailleurs par ce biais que le réseau des UDAF s’est historiquement engagé (en le créant) dans le dispositif « Famille-Gouvernante », lequel représente un élément de réponse inédit et innovant à l’insertion du handicap psychique par le logement, avec une approche systémique.

Dans le domaine du handicap psychique et des compensations, plus de trente d’UDAF disposent de services, majoritairement à travers des dispositifs de Familles Gouvernantes, Maison Relais et Résidences d’Accueil.

En ouverture, Fabienne Sabourin, présidente de l’UDAF des Deux-Sèvres a rappelé la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, et présenté les différents services de l’UDAF dans le domaine. A son tour, Guillemette Leneveu, directrice générale de l’UNAF, a brossé le tableau de l’implication du réseau dans le secteur, tant au niveau de la définition des politiques publiques que de l’offre de services des UDAF.

La matinée a été consacrée à définir la notion de handicap psychique, puis à présenter un état des services développés par les UDAF. L’après-midi, trois tables rondes ont traité successivement de l’insertion par le logement, l’insertion sociale puis l’insertion professionnelle.

La qualité des interventions et des débats menés par les nombreux intervenants qui se sont succédé tout au long de la journée, sous la conduite d’un animateur, a fait l’unanimité d’une salle attentive qui comptait dans ses rangs aussi bien des représentants des Conseils Généraux des et des élus locaux, des membres des associations partenaires (UNAFAM, AGAPSY, GALAXIE), des représentants des services de l’Etat, que des professionnels de la santé ou du domaine médico-social, ainsi que les UDAF de 29 départements.

De l’avis unanime des participants et du public, cette journée a été l’occasion de « faire lien » entre les différents acteurs du handicap psychique et de rappeler l’indispensable coopération à renforcer entre les secteurs de la santé, du social et du médico-social.

@ : abrousse@unaf.fr - cjmalatia@unaf.fr


Image : Affiche de la manifestation
Haut de page