Réunion plénière du Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale - 17 janvier 2013

04/02/2013

Logo CNLE

L’UNAF a participé à la réunion plénière du Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale (CNLE) le 17 janvier 2013.

Actualités européennes  : les travaux de la convention européenne de lutte contre la pauvreté (nouveau rendez-vous annuel de tous les acteurs portant sur les engagements européens relatifs à la réduction de la pauvreté et de l’exclusion sociale), qui s’est tenue en décembre dernier à Bruxelles, ont été présentés. Il y est constaté de mauvais résultats et notamment une hausse de la pauvreté selon les régions (résultats en-decà des objectifs à réaliser d’ici 2020 en Europe). Un financement est aujourd’hui associé à la lutte contre la pauvreté et un suivi des programmes nationaux de réforme est effectué par l’Union européenne. Les fonds structurels européens doivent participer aussi à la réalisation de cet objectif avec des investissements prioritaires (2014-2020).

Parmi les objectifs thématiques de proposition de règlement de l’UE figurera, en 2013, celui de l’inclusion sociale et de la lutte contre la pauvreté avec des investissements prioritaires des fonds structurels alloués. Un accord de partenariat doit définir, pour chaque pays, les orientations nationales stratégiques pour la mise en œuvre des objectifs des financements. Le CNLE sera associé à la concertation nationale sur la mise en œuvre des fonds européens pour la période 2014-2020.

Une consultation portant sur un document-cadre est mis à disposition des acteurs de l’exclusion par la Délégation interministérielle à l’aménagement du territoire et à l’attractivité régionale (DATAR). Ce document doit permettre aux acteurs, via le CNLE, de se positionner sur les thèmes à privilégier et sur la façon d’y répondre.

Des séminaires seront organisés sur chaque thématique auquel un représentant du CNLE participera. Les membres du CNLE ont regretté l’urgence de la consultation et fait part de leurs propositions de thèmes (suivi de l’accès et maintien à l’emploi, pérennité des fonds pour la poursuite des actions, financements destinés à accompagner et insérer les personnes en lien avec les associations...). Ils ont demandé que les conditions d’utilisation des fonds soit améliorées au niveau des territoires.

Le second sujet a concerné le rapport du Gouvernement sur la pauvreté remis au Parlement en décembre 2012. En 2010, la pauvreté a augmenté avec une hausse des situations d’extrême pauvreté : en effet, le pourcentage de personnes en dessous du seuil de pauvreté à 50 % du revenu médian a augmenté.

Certaines situations (privations matérielles, ressources insuffisantes..) augmentent le niveau de pauvreté avec une impossibilité de faire face aux besoins.
Toutefois, la pauvreté tend à diminuer avec l’âge. La situation des travailleurs pauvres a été relevée comme facteur de pauvreté. L’importance du non recours aux droits a été observée ainsi que ses causes : méconnaissance, refus , peur de la stigmatisation... Le rôle de la protection sociale a été souligné comme ayant un impact significatif sur la réduction de la pauvreté (comme les prestations familiales et sociales). Des expérimentations existent (entre organismes sociaux) en vue d’améliorer les droits mais ces dernières mériteraient d’être davantage développées.

Parmi les facteurs de sortie ou de baisse de la pauvreté, les participants ont souhaité que l’on mette l’accent sur l’importance de l’accès aux services publics d’éducation, de logement, de santé, et ont regretté que la détermination des ressources pour le calcul des droits ne décourage la demande. Le rappel des complexités administratives et l’absence de disponibilité aux guichets due aux contraintes de temps et au manque de personnels ont été évoqués. Le soutien des personnes a été rappelé comme étant indispensable afin de les aider à demander et d’accéder à l’ensemble de leurs droits, le phénomène de non recours pouvant faire basculer dans la grande pauvreté.

Site à consulter et documents à télécharger.

@ : hmarchal@unaf.fr


Image : Logo CNLE
Haut de page