L’UNAF favorable à la remise en cause des frais bancaires

11/02/2013

Le projet de loi de séparation et de régulation des activités bancaires, dont l’examen par l’Assemblée nationale débute le 12 février 2013, prévoit de nouvelles mesures de protection des consommateurs, en particulier en ce qui concerne le choix et le coût de l’assurance emprunteur, les frais pour fonctionnement irrégulier du compte, l’exercice du droit au compte, etc...

L’UNAF qui a participé au groupe de travail « inclusion bancaire et lutte contre le surendettement » préparant le plan contre la pauvreté, est favorable au projet de mise en place d’un registre national des crédits aux particuliers et à la création notamment des "Points conseil budget" sur tout le territoire pour conseiller et orienter les personnes en difficulté financière.

Elle se félicite des nouvelles mesures de protection des consommateurs, en particulier en ce qui concerne le choix et le coût de l’assurance emprunteur, les frais pour fonctionnement irrégulier du compte, l’exercice du droit au compte, etc... qui devraient voir le jour.

En savoir plus.

@ : nrevenu@unaf.fr


PDF - 60.4 ko


Haut de page