L’UNAF aux 6e Assises de la protection de l’enfance : “Savons-nous protéger nos enfants ?”

18/02/2013

Affiche "Savons nous protéger nos enfants ?"

L’UNAF, représentée par David Pioli, coordonnateur du pôle "Droit, psychologie, sociologie de la Famille" et rapporteur d’un des ateliers ("Repérage, évaluation : comment faire vivre les protocoles ?") a participé au Palais des Congrès du Mans les 11 et 12 février derniers, aux 6e Assises nationales de la protection de l’enfance. Réunissant 1500 professionnels et experts, ces assises étaient organisées par le Journal de l’Action sociale, par l’Observatoire décentralisé de l’action sociale et le Conseil général de la Sarthe et destinées à débattre autour des problématiques de l’enfance, des politiques publiques et plus spécifiquement de la protection de l’enfance.

Le programme de la journée intitulée : “Savons-nous protéger nos enfants ?” s’est articulé autour de trois séquences :

Une première séance plénière : “Reconnaître nos faiblesses” introduite et co-animée par Jean-Louis Sanchez et Didier Lesueur, respectivement délégué général et directeur adjoint de l’Odas. Avec trois tables rondes :
- Des modes d’action qui génèrent le doute ;
- Un dispositif qui, faute d’évaluation, peine à évoluer ;
- Une crise civilisation que nous sous-estimons.

Cinq ateliers rapportés par Marie-Agnès Féret, chargée d’études Enfance-famille :
- Atelier 1 - Finalité de l’action : protéger qui, protéger quoi ? Animé par Alain Grevot, consultant protection de l’enfance pour l’Odas.
- Atelier 2 - Pratiques éducatives : quelles perspectives pour l’enfant ? Animé par Didier Lesueur.
- Atelier 3 - Procédures : comment trouver la bonne distance ?
- Atelier 4 - Repérage, évaluation : comment faire vivre les protocoles ?
- Atelier 5 - Décision et parcours : comment passer du fractionnement des compétences à la complémentarité des responsabilités ?

Une seconde séance plénière : “Comment retrouver la confiance ?”, avec trois temps forts :
- Le point de vue des partenaires des Assises ;
- La réponse des participants des Assises ;
- Le regard des grands témoins étrangers.

Un compte rendu des débats sera diffusé dans le Journal de l’action sociale du mois de mars, ainsi que dans le Bulletin de la protection de l’enfance.


Image : Affiche "Savons nous protéger nos enfants ?"
Haut de page