CRISE - Viande et plats préparés : Nouvelle réunion au Ministère

25/02/2013

Le 20 février 2013, Benoit Hamon Ministre délégué chargé de la Consommation a réuni à nouveau (lire le précédent article sur le sujet) les responsables des associations membres du collège consommateurs du Conseil National de la Consommation. Il a fait part des avancées du dossier concernant le traitement de l’affaire des lasagnes contenant de la viande de cheval non mentionnée sur l’étiquette, de la marque Findus. Nicolas Revenu, coordonnateur du pôle "Economie - Consommation - Emploi" et membre du Conseil National de la Consommation y représentait l’UNAF.

Le ministre a rappelé les informations déjà diffusées par les organes d’information et qui font état d’une transmission au Parquet sur la base d’un faisceau d’indices mettant en évidence une fraude par substitution d’étiquetage lors de la chaîne de fabrication. Des professionnels des Pays-Bas pourraient être concernés ainsi que d’autres marques de surgelés.
Des retraits massifs de marchandises, parfois à l’initiative des distributeurs eux mêmes, ont été effectués.

Le Ministre a insisté sur la détermination du gouvernement à faire évoluer le cadre réglementaire européen et à renforcer les auto- contrôles demandés aux opérateurs.

Les organisations de consommateurs ont relevé la perte de confiance qui se manifeste dans le grand public du fait de ces fraudes à l’étiquetage qui concernent, au moins potentiellement, tous types de préparations alimentaires.

Une nouvelle rencontre pourrait faire suite à celle-ci en présence, certains l’ont souhaité, des professionnels concernés.

@ : nrevenu@unaf.fr

Haut de page