Périmètre de l’observation de la population prise en compte dans le dispositif de protection de l’enfance : L’UNAF adresse sa contribution à l’Observatoire national de l’enfance en danger

20/05/2013

L’Etat et l’Observatoire national de l’enfance en danger (ONED), avec le soutien de l’Assemblée des départements de France, a engagé une démarche de réflexion et d’expertise avec l’ensemble des acteurs concernés par la politique de protection de l’enfance afin d’aboutir à une vision statistique fiable, pertinente et complète de la population des mineurs bénéficiant d’une mesure de protection de l’enfance. C’est dans ce cadre que l’UNAF a été sollicitée et qu’elle a adressé une contribution.

Pour mémoire, rappelons que l’UNAF a largement soutenu la création et la mise en œuvre de la loi du 5 mars 2007 réformant la protection de l’enfance. Elle a souhaité notamment la création d’un dispositif national d’observation permettant d’améliorer la connaissance de la population des mineurs en danger et l’efficacité des mesures de soutien apportées aux enfants et à leurs parents.

La conférence de consensus engagée autour du périmètre d’observation doit être l’occasion selon l’UNAF d’aborder, aussi, un travail de création d’indicateurs avec l’ensemble des acteurs concernés. Il s’agit de trouver un consensus autour de l’utilisation des données collectées – de donner du sens à la politique publique.

Du point de vue de l’UNAF, c’est ce consensus sur les indicateurs, et donc sur les valeurs, qui pourra amener l’ensemble des acteurs investis dans le chaîne de collecte et de traitement des données à s’accorder sur les définitions communes permettant d’obtenir – aussi - des données fiables et suffisamment homogènes.


Image : Logo de l’ONED
Haut de page