L’UNAF a organisé une journée nationale dédiée au surendettement et au microcrédit

25/06/2013

Logo de l’UNAF

L’UNAF a organisé une Journée nationale consacrée au surendettement et au microcrédit le mercredi 12 juin 2013, qui a rassemblé une quarantaine de participants. Objectif de la journée : croiser une multitude de réseaux et de services, pour réfléchir aux interactions entre les composantes de l’accompagnement social et présenter la diversité des accompagnements proposés par les UDAF et les associations familiales.

En effet, le surendettement est complexe, il ne saurait dépendre uniquement d’accidents de la vie, d’aléas contre lesquels nous serions impuissants. Si ces accidents (divorce, perte d’emplois, décès…) sont bien souvent des déclencheurs, ils agissent dans la majeure partie des cas en raison de fragilités préexistantes, plus profondes. Ces fragilités constituent la marge de manœuvre des travailleurs sociaux, qui peuvent accompagner, conseiller, former des personnes confrontées à des difficultés d’ordre budgétaire et financier. Dans cette lutte contre le surendettement, le microcrédit est un outil à disposition des travailleurs sociaux.

La journée surendettement et microcrédit de l’UNAF s’inscrivait dans ce cadre. La matinée était consacrée à l’actualité de la lutte contre le surendettement et à l’actualité législative, avec l’intervention de Jean-Luc Vatin, Directeur des particuliers à la Banque de France. L’UNAF a également présenté son étude sur l’accompagnement social, qui recense tous les domaines d’investissement des UDAF dans l’accompagnement budgétaire des familles. Cette étude était ensuite illustrée par Jean-Louis Garnier, Responsable de la vie associative au sein de l’UDAF d’Indre-et-Loire, qui a décrit l’action et les liens qui unissent les différents services de sa structure.

L’après-midi, les travaux se sont poursuivis autour du microcrédit. Marylène Viala-Claude, Responsable du pôle innovation sociale et programmes territoriaux à la Direction nationale de la Caisse des dépôts et consignations, a présenté dans un premier temps le dispositif d’aide aux structures accompagnantes du microcrédit ainsi que la démarche de mise en place de plateformes. Cette présentation a permis d’introduire une table-ronde qui, outre Marylène Viala-Claude, réunissait Isabelle Loubens, Chargée de mission à la Fédération Nationale de Familles Rurales, et Mathilde Yvon, Responsable du service microcrédit au sein de l’UDAF de Seine-Maritime. L’objectif de cette table-ronde était d’approfondir la connaissance de la pratique des plateformes et d’ouvrir des perspectives d’action dans le domaine de la formation notamment.

@ : rtherme@unaf.fr


Image : Logo de l’UNAF
Haut de page