Londres : L’UNAF participe à la Conférence annuelle internationale des professionnels et bénévoles au service des couples et relations familiales

01/07/2013

Illustration article

« Survivre aux crises : les interventions précoces dans les familles passent par la relation du couple »  ; ce thème de travail était proposé aux participants de cette édition 2013 sur deux jours et demi.

Issus d’une dizaine de pays et de disciplines diverses telles que juristes, thérapeutes, psychologues, politiciens, fonctionnaires, travailleurs sociaux, conseillers conjugaux, bénévoles ou salariés, les participants ont été d’abord conviés à célébrer le 60ème anniversaire de la Commission Internationale pour les Relations du Couple et de la Famille, organisatrice de la Conférence. Ils ont été accueillis par le Secrétaire d’Etat britannique pour le travail et les retraites (incluant les questions familiales). L’UNAF, représentée par Marie de Blic, avait contribué à la préparation de ces travaux.

Suivant le schéma bien rôdé et apprécié des participants, cette Conférence annuelle a été une succession de présentations magistrales, d’ateliers, de groupes de discussion et d’échanges d’expériences.

On a pu entendre le passionnant exposé de Graham Allen, parlementaire britannique de Nottingham ; constatant l’échec des politiques sociales et économiques, il a mis en place, dans sa circonscription, un service d’intervention précoce auprès des familles pour briser le cercle infernal de reproduction des précarités en tout genre, qui donne des résultats positifs ! Son idée majeure est de favoriser au plus tôt chez tous les enfants un équilibre émotionnel et social, qui leur permettra de rebondir dans la vie quels que soient les évènements. Illustration ou accéder à sa présentation en diaporama.

Des expériences dans différents pays ont fait dresser l’oreille aux uns et aux autres, selon leur contexte national et professionnel :

Finlande  : la création d’un « jeu  » intitulé « J’aime mon partenaire », avec des questions, parfois amusantes, parfois graves, donnant lieu évidemment aux dialogues nécessaires dans le couple. Utilisable en conseil conjugal, en session pour couples, etc… (disponible à l’UNAF, on peut aussi le commander sur Internet, en anglais, 27 €)

Australie  : ce pays est plus vaste que l’Union européenne entière et doit conjuguer avec les distances ! L’expérience présentée faisait part de déplacements des travailleurs sociaux en camping-car, d’entretiens de conseil conjugal par Skype alternativement avec des entretiens en face à face, de vidéos multiples sur les sites de conseil conjugal et familial, sans oublier des brochures pratiques incluant des fiches pense-bête avec cases à cocher, ex. « Femme, je subis des violences à la maison, comment je prépare ma fuite ? » (un exemplaire, en anglais, disponible au Centre de Documentation de l’UNAF) .

Deux autres présentations magistrales ont eu lieu, accessibles sur demande à l’UNAF, (diaporamas en anglais) :

- un couple de chercheurs américains, Carolyn et Philip Cowan, de l’université de Berkley, a évoqué le nécessaire renforcement de la relation « partenariale » des parents, qui devient alors fondation solide pour le développement des enfants, et
- David Hodson, juge de district au Royaume-Uni, s’est demandé si la loi et le droit étaient des outils compliquant ou facilitant les interventions précoces dans les situations familiales de crise ?

On ne peut qu’encourager la vocation interdisciplinaire de cette Conférence annuelle, dont les participants ont manifesté leur extrême satisfaction. La convivialité y est toujours encouragée par la créativité de l’association partenaire locale, permettant de dépasser dans la bonne humeur les difficultés liées à la communication dans une langue étrangère. Un certificat de participation est délivré à la demande par le Secrétariat.


PDF - 591 ko


Haut de page