Avis du HCAAM sur la généralisation de la complémentaire santé

02/09/2013

Photo de stéthoscope

Le 18 juillet dernier, le Haut conseil pour l’avenir de l’assurance maladie (HCAAM) a adopté à l’unanimité à l’exception de la CGT-FO, un avis accompagné d’un rapport sur la généralisation de la couverture complémentaire. L’UNAF, représentée dans cette instance par Christiane Basset, Vice présidente, Présidente du département "Protection sociale : Famille - santé - vieillesse" a également émis un avis favorable.

Ces documents portent un diagnostic sur le rôle de l’assurance maladie complémentaire, les inégalités de garanties et d’aide publique selon les contrats. Ils analysent également les conditions et les enjeux d’une extension de l’assurance complémentaire en santé à l’ensemble de la population. Le HCAAM a examiné les conditions de la généralisation d’une couverture de qualité, incluant les personnes les plus éloignées de l’emploi et les plus modestes. Cette généralisation implique :

- une évolution du dispositif de l’acquisition d’une couverture maladie complémentaire (ACS) pour en améliorer le taux de recours,
- un renforcement des critères de solidarité et de responsabilité des contrats d’assurance complémentaire
- une amélioration du ciblage des aides publiques bénéficiant au secteur.

Le Haut Conseil s’est ensuite penché sur la répartition des rôles entre l’assurance maladie obligatoire (AMO) et l’assurance maladie complémentaire (AMC) en matière de gestion du risque et a souligné l’intérêt des réseaux de professionnels de santé pour réduire les restes à charge et améliorer l’accès aux soins.

+ Lire

@ : ntellier@unaf.fr


Image : Photo de stéthoscope - David Dehoey - CC - Flickr
Haut de page