L’UNAF participe à Lille, au 74 ème Congrès HLM : « Notre responsabilité : agir »

30/09/2013

Logo du 74e congrès de l’USH

L’UNAF, représentée par Lionel le Borgne, Administrateur en charge du Logement et de l’Habitat, accompagné de Marilia Mendes, Coordonnatrice du pôle "Habitat-Cadre de vie", était présente à Lille, du 24 au 26 septembre derniers, à l’occasion du 74ème Congrès de l’Union sociale pour l’habitat, ouvert par Cécile Duflot, Ministre de l’Égalité des Territoires et du Logement, en présence de Martine Aubry, Maire de Lille, Présidente de Lille Métropole Communauté Urbaine.

Ce congrès, qui a réuni plus de 5.000 congressistes, avait pour thème : « Notre responsabilité : agir ». Michèle Delaunay, Ministre déléguée chargée des Personnes âgées et de l’Autonomie était également présente et a participé à une table ronde sur le thème de l’accompagnement au vieillissement. Le Congrès a été clôturé par François Lamy, Ministre délégué à la Ville.

Dans son discours d’ouverture, la Ministre, en réaffirmant le rôle déterminant du logement social :

- a demandé aux organismes d’HLM de « construire plus et mieux » afin d’atteindre les engagements fixés par le Président de la République, de construction de 150.000 logements sociaux par an.
Elle a ainsi salué l’accord trouvé avec les organismes d’HLM autour d’un pacte d’objectifs et de moyens signé le 8 juillet dernier avec l’Etat ;
- est revenue sur les mesures prises par le Gouvernement comme l’augmentation des aides à la pierre, le relèvement du plafond du livret A, le taux de TVA réduit à 5% pour la construction et la rénovation, des primes exceptionnelles pour les opérations bouclées avant le 1er janvier 2014, la mise à disposition du foncier de l’Etat ;
- a salué l’engagement exceptionnel du 1% logement concrétisé par la signature, en sa présence ce même jour, d’une convention de partenariat avec le Mouvement HLM pour le logement des salariés.
Cet accord signé entre l’UESL-Action Logement et la Caisse des Dépôts (CDC) vise à mettre en place "une enveloppe exceptionnelle sur 3 ans, autorisée par le Ministre de l’Économie et des Finances, qui permettra de consacrer jusqu’à 1,5 milliard d’euros par an à la construction de nouveaux logements sociaux".

Mais, pour la Ministre « Construire c’est bien. Construire et rénover c’est encore mieux ». La rénovation du parc existant, en particulier la rénovation énergétique doit ainsi « passer à la vitesse supérieure », afin de réduire les charges énergétiques de plus en plus importantes supportées par les familles, notamment les plus vulnérables et d’améliorer leur cadre de vie.
Il est nécessaire d’accompagner les locataires en matière de consommation d’énergie et de créer un service civique de l’efficacité énergétique pour aller au plus près des familles dans un esprit d’intérêt général.
Des appels à projets devraient être lancés pour soutenir les projets les plus innovants visant à réduire les coûts et garantir la santé.
La ministre a rappelé les engagements du plan de rénovation énergétique de l’habitat et de la Conférence environnementale afin de réduire la consommation d’énergie de 50% d’ici 2050. « Nous n’avons pas le droit d’échouer la transition énergétique ».

Afin de suivre l’évolution des constructions et des rénovations, Cécile Duflot a annoncé la mise en place d’un dispositif de suivi avec l’ensemble des fédérations. Ce comité de pilotage national régulier, qu’elle présiderait personnellement, devrait permettre de faire remonter les blocages rencontrés, mais aussi les expériences et initiatives de terrains qui mériteraient d’être diffusées. Des comités régionaux, sous l’égide des préfets de région, viendront appuyer ces informations.

Autre sujet sensible abordé par la Ministre, celui de l’attribution des logements sociaux. Une réforme du processus d’attribution est inscrite dans le projet de loi ALUR, pour plus de transparence et de simplification (mise en place d’un fichier national des demandes de logements avec un numéro unique pour chaque demandeur). Tous les demandeurs pourront avoir accès à une information commune et être informés de l’évolution de leur demande.
Visualiser la table ronde sur la réforme des attributions.

La Ministre est également revenue sur les dispositions de la loi ALUR et a appelé les HLM à rester dans une dynamique en mouvement, à se réinterroger, à innover pour continuer à répondre aux mieux à leurs missions : dans la mise en œuvre du droit au logement opposable, la mixité sociale, la lutte contre la ségrégation, la solidarité, la régulation du marché et la modération des loyers.

L’accompagnement du vieillissement en logement HLM : Michèle Delaunay, Ministre déléguée chargée des Personnes âgées et de l’Autonomie a participé à la table ronde consacrée à l’accompagnement du vieillissement des locataires du parc social. A cette occasion, la Ministre a annoncé le lancement d’un prix sur "la plus belle initiative en matière de logement portée par des bailleurs sociaux".
En effet, la problématique du vieillissement devient pour eux un enjeu majeur pour le logement social : les locataires âgés de 60 ans et plus, représentent en effet 28.4% des titulaires d’un bail HLM en France métropolitaine. Ce vieillissement sera de plus accentué par l’arrivée des locataires de 50-59 ans, qui représentent aujourd’hui 20% des locataires. La Ministre a rappelé que « les bailleurs sociaux sont, comme la société toute entière, confrontés au vieillissement de leurs locataires. Tout l’enjeu pour eux doit être de savoir accompagner ce changement. Cela peut passer par la formation de leur personnel, l’encouragement d’initiatives intergénérationnelles, ou encore l’accompagnement vers des logements de taille plus adaptée afin d’optimiser l’utilisation de leur parc locatif. »

Rappelons que l’UNAF avait, dès 2007, fait du logement intergénérationnel une question prioritaire et signé une convention de partenariat avec les Entreprises sociales pour l’habitat (ESH), afin de développer des actions au service du parcours résidentiel et du lien social et intergénérationnel. Des actions innovantes visant à lier habitat, lien intergénérationnel et accompagnement social ont été développées localement par certaines UDAF.
Un colloque national "Vivre l’habitat intergénérationnel" avait été organisé par l’UNAF et les Entreprises Sociales pour l’Habitat (ESH) sous le Haut Patronage du Secrétariat d’État à la Famille.

Retrouvez en ligne l’ensemble des discours, des rencontres, des débats en plénière, du plateau des directs et des ateliers techniques.

@ : mmendes@unaf.fr


Image : Logo du 74e congrès de l’USH
Haut de page