Communiqué de presse n°19.04.10.13

Projet de loi de finances pour 2014 : Non au gel des Aides personnelles au logement !

04/10/2013

Logo de l’UNAF

Dans le PLFSS et le PLF, le Gouvernement prévoit le gel des aides personnelles au logement. Dans un contexte où les familles sont déjà fortement mises à contribution, l’UNAF s’oppose à cette mesure qui va toucher les plus modestes.

Le Gouvernement a annoncé un gel des aides au logement (APL, ALS et ALF) pour 2014 au motif d’un contexte de faible inflation. Cette décision est incompréhensible alors que les dépenses relatives au logement (loyers, charges) ne cessent d’augmenter et de fragiliser le budget des familles.

6,4 millions de foyers les plus fragiles seraient touchés : des familles modestes, des étudiants, des personnes précaires, des personnes âgées.

Depuis des années, l’UNAF ne cesse de réclamer une actualisation significative des aides personnelles au logement, en particulier sur la partie charges, car ces aides n’amortissent plus suffisamment le taux d’effort des familles. Elle ne peut donc que dénoncer ce gel.

A la veille de l’examen du projet de loi de finances à l’Assemblée Nationale, l’UNAF demande solennellement au Gouvernement de supprimer le gel des aides personnelles au logement.


Image : Logo de l’UNAF

PDF - 31.2 ko

cp19_gel_apl.pdf
Haut de page