Santé-environnement - limiter les expositions aux radiofréquences : Pour l’UNAF, une sage recommandation de l’ANSES

21/10/2013

Face au développement rapide des technologies sans fil, l’Anses vient de publier les résultats de l’évaluation des risques liés à l’exposition aux radiofréquences et formule des recommandations pour en limiter les expositions notamment des populations les plus vulnérables.

Ainsi, pour limiter les expositions aux radiofréquences, notamment des populations les plus vulnérables dont les jeunes enfants, l’ANSES recommande :

- pour les adultes utilisateurs intensifs de téléphone mobile (en mode conversation) : de recourir au kit main-libre et de façon plus générale, pour tous les utilisateurs, de privilégier l’acquisition de téléphones affichant les DAS[1] les plus faibles ;

- de réduire l’exposition des enfants en incitant à un usage modéré du téléphone mobile ;

- de poursuivre l’amélioration de la caractérisation de l’exposition du public dans les environnements extérieurs et intérieurs par la mise en œuvre de campagnes de mesure ;

- que le développement des nouvelles infrastructures de réseaux de téléphonie mobile fassent l’objet d’études préalables en matière de caractérisation des expositions et que les conséquences d’une éventuelle multiplication du nombre d’antennes-relais dans le but de réduire les niveaux d’exposition environnementaux fassent l’objet d’un examen approfondi ;

- de documenter les situations des installations existantes conduisant aux expositions les plus fortes du public et d’étudier dans quelle mesure ces expositions peuvent être techniquement réduites.

- que tous les dispositifs courants émetteurs de champs électromagnétiques destinés à être utilisés près du corps (téléphones DECT, tablettes tactiles, veille-bébé, etc.) fassent l’objet de l’affichage du niveau d’exposition maximal engendré (DAS par exemple), comme cela est déjà le cas pour les téléphones portables.

Rappelons que l’UNAF, qui siège au Conseil d’administration de l’ANSES, a toujours été soucieuse du bon usage du téléphone portable au sein des familles en invitant les parents à encadrer et accompagner les pratiques de leurs enfants notamment les plus jeunes, à s’interroger sur l’opportunité et l’intérêt d’équiper son enfant et à montrer le bon exemple d’un usage raisonné et citoyen.

Guide parent "Parents, enfants et téléphone mobile" réalisé par l’UNAF en partenariat avec Action Innocence.

+ Lire

Haut de page