Action Assurance Maladie 2013 : L’UNAF, le CISS et la FNAMTS livrent les résultats de l’étude : Éducation à la santé et prévention primaire, une culture pour l’Assurance maladie ?

18/11/2013

Public de la rencontre

Convaincus que l’amélioration de l’état de santé des usagers résidents en France peut être obtenue grâce à un investissement sur l’éducation à la santé et la prévention, l’UNAF, le CISS et la FNAMTS souhaitaient situer le débat sur un champ marginal en termes de dépenses de santé et pourtant crucial pour éviter leur inflation et améliorer notre qualité de vie : la prévention primaire, qui comprend tous les actes destinés à diminuer l’incidence d’une maladie dans une population, donc à réduire le risque d’apparition de cas nouveaux.

L’UNAF, le CISS et la FNAMTS ont ainsi enquêté sur les actions menées par l’Assurance maladie, qu’elles résultent de la déclinaison de programmes nationaux ou qu’elles émanent d’initiatives locales. Les résultats de cette enquête à laquelle ont répondu 41 caisses, ont été restitués le 15 novembre dernier au Novotel de Charenton.

Un grand nombre de caisses développent des actions de prévention. Les actions nationales déclinées localement concernent essentiellement la prévention du cancer de sein, du col de l’utérus, du cancer colorectal, la prévention par la vaccination contre la grippe ou contre le ROR et la prévention bucco dentaires pour laquelle de nombreuses caisses vont vers les populations les plus fragiles loin des préoccupations de la prévention primaire. Cette action spécifique est menée auprès des enfants scolarisés dans des quartiers défavorisés et cible des villes présentant de faibles taux de recours.

S’agissant des actions locales les caisses mettent en place de nombreuses actions parmi lesquelles :

  • Prévention du diabète et de ses complications
  • Action en faveur de la santé des seniors
  • Prévention des risques cardio-vasculaires
  • Aide au décrochage des personnes victimes d’addiction (alcool, tabac, drogue)
  • Prévention des risques d’Accidents Vasculaires Cérébraux
  • Actions d’information sur les comportements alimentaires à risque
  • Promotion de l’activité physique
  • Sexualité et contraception
  • Lutte contre les risques cardio-vasculaires
  • Promotion du centre d’examen de santé
  • Actions en direction des jeunes
  • Accompagnement des populations précaires
  • Information du grand public sur l’offre de Prévention et de services de l’Assurance maladie
  • Promotion du bon usage des médicaments.

mais aussi des dispositifs tels que :

  • Santé Active : ce dispositif s’est ainsi développé à partir de 1998 en proposant progressivement un ensemble de services : des conférences, un magazine trois fois par an ;
  • Les Forums santé consistent en des actions de proximité pour sensibiliser la population à l’importance de la prévention de certaines pathologies.

A noter enfin que des actions sont mises en œuvre pour favoriser le déplacement des usagers vers les centres d’examen de santé ou autres établissements de santé proposant des offres de prévention et que certaines caisses ne manquent pas d’ingéniosité : l’envoi d’une carte postale aux 2 ans de l’enfant pour inciter les parents à faire vacciner leur enfant contre le ROR...

Cette rencontre qui réunissait une centaine de participants était aussi l’occasion de faire un point sur les compétences de l’Assurance maladie en matière de prévention et sur la médecine prédictive. Étaient réunis des acteurs de terrain autour d’une table-ronde intitulée « Agir en synergie pour mieux prévenir les risques en santé ».

Résultats de l’étude en ligne. Programme en rappel.

@ : ntellier@unaf.fr


Image : Public de la rencontre

PDF - 2.1 Mo

dossier_preventionv5.pdf

Word - 25.5 ko

programme_15.11.13.v2.doc
Haut de page