L’UNAF était présente au colloque "Mesurer et évaluer : une clé pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes" à l’ENSAE

18/11/2013

Logo du ministère des droits des femmes

Le Ministère des droits des femmes a organisé le mardi 22 octobre un colloque sur le thème « Mesurer et évaluer : une clé pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes » à l’École Nationale de la Statistique et de l’Administration Économique auquel l’UNAF, représentée par Myriam Bobbio, Coordonnatrice du pôle "Economie - Consommation - Emploi", était présente. A notamment été présenté un rapport commandé par la Ministre des droits de femmes intitulé « L’information statistique sexuée dans la statistique publique : état des lieux et pistes de réflexion », après 13 ans d’application de la circulaire du 8 mars 2000 relative à l’adaptation de l’appareil statistique de l’Etat pour améliorer la connaissance de la situation respective des femmes et des hommes. Cette circulaire avait en particulier pointé la nécessité de remédier à l’insuffisance de données concernant « les conditions de vie quotidienne ou l’articulation entre vie familiale et vie professionnelle ».

Il sera proposé au Conseil National d’Information Statistique (CNIS), acteur qui assure la concertation entre les producteurs et les utilisateurs de la statistique publique, de faire de la mesure des inégalités entre les femmes et les hommes un de leurs axes de travail dans la réflexion du CNIS sur le moyen terme.

Par ailleurs, le colloque a tiré un bilan de la mise en pratique de la circulaire du 23 août 2012 qui a rendu obligatoire la prise en compte des droits des femmes et de l’égalité entre les femmes et les hommes dans les travaux d’évaluation préalable des projets de textes préparés par le Gouvernement. Cette démarche a été appliquée sur de nombreux projets de loi : 10 ont été jugés sans effets sur la parité, 7 avec un effet indirect, et au total, 9 ont nécessité des mesures compensatoires après l’examen. A notamment été présenté un mémento destiné à « formaliser et faire mieux connaître les pratiques qui se sont établies ».

Jean-Luc Tavernier, directeur général de l’INSEE et Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes porte-parole du Gouvernement, ont conclu les échanges.

En savoir plus : http://femmes.gouv.fr/mesurer-et-ev...


Image : Logo du ministère des droits des femmes
Haut de page