ANIL : l’UNAF réélue au Conseil d’administration et présente à l’Assemblée générale réunie autour du thème "Travaux de rénovation énergétique dans les copropriétés : le passage à l’acte"

09/12/2013

logo ANIL

A l’heure du Plan de Rénovation Énergétique de l’Habitat, les copropriétés, qui représentent près du quart des résidences principales en France, vont-elles enfin relever le défi de la rénovation thermique ? Le faible engagement des copropriétés dans des travaux de rénovation thermique n’est pas spécifique à la France, mais les caractéristiques de la copropriété en France ne facilitent pas le passage à l’acte. Les nombreuses initiatives pour inciter les copropriétés à se lancer dans les travaux ont souvent du mal à porter leurs fruits. Quelles évolutions réglementaires seraient nécessaires pour en améliorer l’efficacité ? Comment renforcer l’accompagnement des copropriétés pour encourager et faciliter leurs démarches de travaux de rénovation énergétique ?

Tels étaient les propos introductifs au débat lancé à l’occasion de l’Assemblée générale de l’ANIL, le mercredi 4 décembre dernier, au Conseil régional d’Ile-de-France auquel François Fondard, Président de l’UNAF, a participé. Il était accompagné de Marilia Mendes, coordonnatrice du pôle "Habitat-Cadre de vie".

Autour du Président de l’ANIL Claude Jeannerot, et de Claude Taffin, directeur scientifique de Dinamic et animateur du débat, notons la participation de nombreux experts :

  • Jacky Chapelot, président adjoint de la Fédération Nationale de l’Immobilier
  • Hélène Dadou, sous direction des politiques de l’habitat à la direction de l’habitat, de l’urbanisme et des paysages au Ministère de l’Égalité des territoires et du logement
  • Katy Narcy, sous direction de la qualité de la construction et du développement durable à la direction de l’habitat, de l’urbanisme et des paysages au Ministère de l’Égalité des territoires et du logement
  • Alain David, adjoint au directeur du développement du Crédit Foncier de France
  • Jean-Claude Gaillot, président du directoire de la SEM ÉNERGIES POSIT’IF
  • David Rodrigues, responsable juridique - logement à la Confédération Consommation, Logement et Cadre de Vie
  • Isabelle Rougier, directrice générale de l’Agence Nationale de l’Habitat
  • Virginie Schwarz, directrice générale déléguée de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie.

Notons aussi les interventions
- de l’ADIL du Loiret et du Finistère venues par leurs témoignages, présenter les initiatives, constats, et propositions du réseau des ADIL ;
- de Jean-Paul Huchon, président du Conseil régional d’Ile-de-France.

La conclusion de la journée est revenue à Cécile Duflot, Ministre de l’Egalité des Territoires et du Logement, qui a salué de nouveau le rôle déterminant de l’ANIL et des ADIL et la mobilisation de l’ensemble des équipes des ADIL pour répondre à l’augmentation des consultations des ADIL, notamment sur les questions liées à la rénovation énergétique des logements.

La Ministre a rappelé les objectifs fixés par le Gouvernement pour répondre à la situation de crise du logement sans précédent, une crise synonyme de mal logement, à laquelle le pays est confronté. La construction de 500.000 nouveaux logements par an d’ici 2017 et autant de logements à rénover énergétiquement, est un objectif qu’elle reconnaît ambitieux, et qui nécessite la mobilisation de l’ensemble des acteurs.

Cécile Duflot est revenue sur le plan de rénovation énergétique de l’habitat qui est un impératif social, plus de 15% de la population ne peut plus payer ses charges énergétiques. Ce plan revêt aussi un enjeu économique, porteur d’emplois et un enjeu environnemental, le secteur du bâtiment étant le plus énergivore et le plus grand producteur de gaz à effets de serre. Le volume d’aides consacré à cette politique dépasse 1,2 milliard d’euros. Le nombre de subventions de l’ANAH devrait doubler en 2013 par rapport à 2012.

De nombreux outils de réparation et de prévention ont été mis en place, avec un renforcement des engagements des réseaux des acteurs locaux sur ces problématiques et la mobilisation des préfets de département et de régions. Une campagne d’information "J’éco-rénove, J’économise" vient d’être lancée pour expliquer les démarches à accomplir pour en bénéficier.

Concernant la rénovation thermique des copropriétés, les outils ont également été renforcés : crédit d’impôt développement durable, aides de l’ANAH, éco-prêt collectifs à taux zéro…. Par ailleurs une partie importante du projet de loi ALUR est consacrée au défit de prévenir et lutter contre la dégradation des copropriétés dégradées.

La Ministre a conclu son propos sur la mission de l’ANIL et des ADIL « connaître, informer et conseiller, qui sont de belles missions » et compte sur le réseau pour contribuer à la mise en œuvre de la politique du logement.

Discours de la Ministre.

Rappelons que pour l’UNAF, la maîtrise des charges et la lutte contre la précarité énergétique fait partie des dossiers prioritaires de l’Institution familiale depuis plusieurs années, car plus de 4 millions de ménages ne peuvent plus payer leurs charges et souffrent de précarité énergétique avec des incidences graves sur leur santé et celles de leurs enfants. L’UNAF rappelle, que dans cette approche, c’est la situation de chaque famille qui doit être prise en compte et ce quels que soient leur mode de chauffage et leur statut d’occupation (locataire dans le parc public, privé, accédants à la propriété, propriétaires occupants, copropriétaires), avec les mêmes logiques de prévention et d’accompagnement.

@ : mmendes@unaf.fr


Image : logo ANIL
Haut de page