Chiffre clef de la semaine

Le retard de croissance intra-utérin concerne 80 000 grossesses par an

02/06/2014

Chiffre "80 000" + image d’echographie prénatale

La fondation PremUp (fondation de coopération scientifique sur la grossesse et la prématurité) publie un dossier sur le retard de croissance intra utérin (RCIU), qui bien qu’encore mal connu du grand public concerne 80 000 grossesses chaque année et constitue la première cause de mortalité néonatale.

Le réseau PremUp rappelle que le RCIU est "une pathologie très complexe qui témoigne, dans la grande majorité des cas, d’un problème de nutrition et d’oxygénation du fœtus en lien avec un mauvais fonctionnement du placenta."

"A l’origine de la prématurité sévère , provoquée pour protéger un fœtus en souffrance , le RCIU a des conséquences importantes sur la santé du nouveau-né et peut provoquer un grand nombre de déficiences ou de handicaps dès la période néonatale."

La fondation PremUp alerte notamment "sur l’importance de la 1ère échographie (entre la 11ème et la 13ème d’ aménorrhée) pour les femmes enceintes. Celle-ci est capitale pour établir un diagnostic et mettre en place la meilleure surveillance" et s’alarme du fait que "seul 1 RCIU sur 5 est diagnostiqué avant la naissance".

Lire le dossier complet.


Image : Chiffre "80 000" + image d’echographie prénatale - Katy Stoddard, CC, Flickr
Haut de page